Pianistes dans la brume

Avis sur Evangelion 3.0 : You Can (Not) Redo

Avatar zeodrake
Critique publiée par le

Troisième volet de la saga rebuilt , you can (not) Redo est sans aucun doute le plus réussi des trois films. Après un premier volet qui ne se démarquait pas assez et un second ayant de bonnes idées mais également de mauvaises l'on démarre donc 3.0 quatorze ans après les événements de 2.0, Shinji a provoqué le troisième impact, le monde est ravagé, un groupe mené par Misato s'est ligué contre la Nerv et mène la résistance contre le plan de complémentarité de l'homme .

Ce film est déroutant, déroutant mais loin d'être désagréable car si il s'éloigne drastiquement de ce qu'ont pu proposer les deux opus précédents il n'en reste pas moins dans l'esprit de série, cet esprit qui divise la communauté entre mindfuck et génie et qui en fait l'une des saga les plus controversées de la sphère japanime .

Et qu'on se le dise tout de suite, la première partie de ce film est absolument parfaite, d'un point de vue esthétique l'on observe ce monde ravagé et en ruine totale et ce avec une veine romantique accentuée par cette ambiance apocalyptique, pour illustrer cela je pense que la scène où Shinji découvre le résultat du troisième impact parle d'elle même .

La relation Kaworu/Shinji développée durant presque une demi heure est sans doute le point le plus réussi du film et leur duo au piano fait sans doute partie pour moi des scènes les plus marquantes de la saga .
Durant cette demi-heure l'on sera amené à se poser énormément de questions et si certaines trouveront réponse une grande majorité resteront en suspens causant sans aucun doute la frustration de beaucoup de monde . Mais pour moi ça n'est pas forcément une mauvaise chose, en effet j'aime chercher mes propres réponses et y apporter mes propres conclusions . Les deux premières parties du film sont de toute manière tellement belles que même avec toute la bonne volonté
du monde je ne parviendrais pas à les détester .

Mais passons à ce qui m'a moins enthousiasmé, la dernière partie . Celle-ci part dans tous les sens et cherche à offrir un final grandiose, au final le résultat est un peu confus. S'il n'était pas handicapant de ne pas avoir de réponse à nos interrogations durant la première heure du film, cela est un peu plus problématique ici. Car oui même si le but de ce film est de perdre le spectateur chose qu'il réussit avec brio en attente de 4.0, le final n'en est pas moins bordélique et l'on n'est pas bien plus avancé qu'au départ sincèrement . Je ne sais pas trop quoi en penser et j'attendsle prochain film pour éclairer ma lanterne car si je suis à peu près sûr d'avoir adoré la première partie je reste un peu plus dubitatif quant à la seconde .

Pour conclure je dirais que si vous êtes un fan d'Evangélion vous ne pouvez pas passer à cotés de ce film , que vous le trouviez génial ou mauvais . Le film est beau , subversif et pause tout un tas de questions en vue du quatrième et dernier opus qui viendra conclure cette nouvelle série de film qui quoi qu'on en dise a définitivement réussit à se détacher de l'oeuvre originale .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 346 fois
1 apprécie

Autres actions de zeodrake Evangelion 3.0 : You Can (Not) Redo