Affiche Everest

Critiques de Everest

Film de (2015)

Les sous-doués passent l’Everest

Everest, le dernier film de Baltasar Kormakur, nous propose une adaptation du récit de John Krakaueur, Tragédie à l’Everest. Basé sur la catastrophique expédition de 1996 qui coûta la vie à 8 personnes, le film choisit l’angle dramatique pour relater ce désastre du tourisme en haute altitude. Pour sa première ascension avec une cordée d’acteurs internationaux, Kormakur... Lire la critique de Everest

59 10
Avatar Alyson Jensen
4
Alyson Jensen ·

Dans la neige, personne ne vous entendra souffrir

J'attendais impatiemment ce long-métrage. Particulièrement grâce à l'incroyable casting mais aussi par le fait d'avoir rencontré le réalisateur ainsi que Jason Clarke lors du Festival de Deauville. Mes attentes étaient donc très grandes et importantes pour moi, et à vrai dire j'imaginais surtout une avalanche d'effets spéciaux durant ces deux heures. Maintenant vu hier soir, je peux... Lire la critique de Everest

38 3
Avatar François_G_
8
François_G_ ·

Everest: le blockbuster anti-Spielbergien !

J'avais consacré un article plutôt virulent au film, vu son trailer exagérément aguicheur et porté sur le grand-spectacle. Par conséquent, comme la plupart de ceux qui iront voir EVEREST, je m’attendais à un film précis: à grand renforts d’effets spéciaux et d’émotion, un récit d’héroïsme et de camaraderie, plein d’un suspens bon marché. Un Vertical Limit bis quoi. Classique. Bah non.... Lire la critique de Everest

20 4
Avatar Le Blog Du Cinéma
8
Le Blog Du Cinéma ·

Les sommets de bêtise de l'activité humaine.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'ai le sentiment que la montagne, c'est plus ce que c'était. Déjà, y'a les mômes sur la banquette arrière qui piaillent et qui couinent en demandant toutes les cinq minutes "C'est quand qu'on arrive ?". C'est aussi le traditionnel arrêt sur le bas côté pour mettre ces saletés de chaînes, vu que ceux que tu engraisses, ils ne sont même pas capables de... Lire l'avis à propos de Everest

32 4
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·

Vertical limit

Il semblerait que Baltasar Kormákur commence à se faire un nom à Hollywood, vu qu'on semble lui donner des projets de plus en plus prestigieux. Après avoir dirigé à deux reprises Mark Wahlberg dans Contraband et 2 Guns, où il était accompagné pour l'occasion de l'immense Denzel Washington, deux séries B assez moyennes globalement oubliables mais divertissantes, qui ont plutôt bien marché au... Lire la critique de Everest

22 1
Avatar Flaw 70
5
Flaw 70 ·

Une montagne d'acteurs connus pour une avalanche de clichés

Le point fort et la faiblesse d'Everest c'est son caractère "histoire vraie". En effet, on peut apprécier que le réalisateur n'en fasse pas des caisses avec du spectaculaire mais tente de coller parfaitement à la réalité de la montagne; en revanche, au bout d'une heure, on a quand même envie qu'il se passe un truc de ouf !! C'est un peu frustrant car la 3D est assez réussie (j'ai même eu le... Lire la critique de Everest

14 3
Avatar Before-Sunrise
6
Before-Sunrise ·

Critique de Everest par FuckCinephiles

Baltasar Kormakur ou définitivement l'un des plus honnêtes et sympathiques faiseurs de séries B de ses dix dernières années au sein de la jungle Hollywoodienne, un bonhomme au talent certain qui aligne les péloches jouissives et qualitatives à la pelle. Bref, un ami de la famille quoi. Et autant dire que pour son retour dans les salles obscures, l'ambitieux cinéaste islandais... Lire la critique de Everest

13 1
Avatar FuckCinephiles
8
FuckCinephiles ·

Impressionant..!

Après un "2 guns" drôle et divertissent, Baltasar Kormakùr se risque au sommet de l'Everest, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça lui réussi. Après avoir assisté à la conférence de presse du film au festival de Deauville, j'avais une très grande envie de le découvrir en salle. Recevant de bonnes critiques de la part des spectateurs l'ayant dans l'ensemble apprécier, les risques pour... Lire la critique de Everest

7
Avatar Maxence_T_
7
Maxence_T_ ·

La montagne a toujours le dernier mot quand on ne la respecte pas

L’eau fait vivre, mais tue aussi. L’air également, et la terre avec. Ces éléments nous sont familiers, vitaux, et pourtant l’être humain cherche toujours le dépassement de soi. Pour cela, il doit passer par un défi aux éléments. Certaines personnes choisissent l’Himalaya et ses quelques sommets à 8000. Ici le dévolu est jeté sur l’Everest, le toit du monde culminant à 8848 mètres d’altitude,... Lire la critique de Everest

2
Avatar Stephenballade
9
Stephenballade ·

Aux confins de soi

En donnant à son film le nom de la montagne, le réalisateur fait de cette dernière le personnage-somme auquel vont tenter de se mesurer une série d’hommes privés d’idéal et aveuglés par le dépassement de soi ; ainsi, Everest s’affirme non pas tant comme un divertissement à grand spectacle, mais davantage comme une œuvre technique qui vire progressivement à l’élégie humaine. Les corps... Lire l'avis à propos de Everest

2 3
Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·