Affiche Evil Dead

Critiques de Evil Dead

Film de (1981)

De la pâte à modeler en Stop Motion ?

Je n'étais pas encore né à l'aube des années 80, ce qui me laissera sans doute quelques regrets épars, mais je peux me permettre d'imaginer quels étaient les rapports entre les films d'horreur et leur public. A notre époque où il suffit de charger la mule pour recevoir en quelques minutes (et sans se déplacer) à peu près n'importe quel film, il n'est pas étonnant de voir les... Lire la critique de Evil Dead

40 2
Avatar Yoth
8
Yoth ·

Un diable dans la boîte

" 11 ans ??!!! .... Boârf, ça va. Vous pouvez le prendre." C'est par la grâce de ces quelques mots libérateurs que cette pochette de VHS usée et collante s'est retrouvée dans nos petites mains moites et tremblantes. Ca faisait un moment qu'on la reluquait cette cassette, faut dire. Mais la peur nous tétanisait. On passait devant, l'oeil papillonnait à droite, à gauche sans se poser dessus... Lire l'avis à propos de Evil Dead

81 18
Avatar Ze Big Nowhere
8
Ze Big Nowhere ·

Join us ! Join us ! Join us ! Join us ! Join us !

Donner moi un solide scénario de film d'horreur : une bande d'amis niais décident de passer le weekend dans une bicoque abandonnée au fin fond d'une forêt, au milieu des collines, derrière des ponts branlants et des routes remplies de chauffards redneck (les cons). Incroyable manque de bol, c'est le chalet d'hiver de Lovecraft et le distrait a oublié de fermer et laissé sa saloperie de... Lire la critique de Evil Dead

56
Avatar Raf
9
Raf ·

Cabin in the woods.

Pour ceux et celles ayant eux la chance de le découvrir lors de sa sortie, "Evil dead" fut pour la plupart un véritable électrochoc, la preuve irréfutable que l'on pouvait faire autre chose qu'un film d'auteur en noir et blanc avec à peine plus de 350 000 dollars en poche et en découdre avec des productions horrifiques bien plus friquées. Pur film de sales gosses et révélation d'un immense... Lire la critique de Evil Dead

40
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

La nuit des possédés

Evil Dead est le premier film du réalisateur Sam Raimi et il avait seulement 22 ans quand il a mis en œuvre ce film devenu culte dès sa sortie au cinéma. Il faut savoir que dès à son jeune âge, Sam Raimi exprimait déjà une passion pour le cinéma. Il s'est associé avec Robert Tapert, un producteur de... Lire la critique de Evil Dead

16 5
Avatar LeTigre
7
LeTigre ·

Nouvelle vision

Evil Dead est bien la preuve pour moi que film culte n'est pas forcément synonyme de bon film ; dans un style proche des films tels que Braindead ou Re-Animator sont plus réussis. Depuis le temps que je souhaitais voir le 1er opus d'Evil Dead ma joie de le voir est éclipsée par l'immense déception que m'a procuré ce petit film. D'abord il n'est nullement effrayant, de plus le suspense est... Lire l'avis à propos de Evil Dead

15 7
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Du gore un peu vieilli, mais culte

Un monument du gore devenu culte et qui propulsa Sam Raimi au rang des réalisateurs très doués en 1983, époque où ces réalisateurs pouvaient se permettre certaines audaces qu'on ne leur laisserait peut-être pas faire aujourd'hui. Réalisé avec une poignée de dollars et une bande de potes, son but est d'effrayer le spectateur sans se retenir dans la surenchère, en exploitant le côté inventif de... Lire la critique de Evil Dead

12
Avatar Ugly
7
Ugly ·

On viole, mord, griffe, tire et découpe pour un morceau de zombie et d'effroi

C'est pas facile de trouver un bon film d'horreur. J'entends par là de trouver un film d'horreur qui me plaît. Il faut bien l'avouer j'aime le frisson mais les giclées de sang et bond de 4 mètres dans un fauteuil par ce qu'on vous a pris par surprise avec une tentacule bipolaire anthropophage c'est pas vraiment mon truc. J'ai un peu trop d'empathie avec les personnages pour ne pas beaucoup... Lire l'avis à propos de Evil Dead

22 3
Avatar Cmd
5
Cmd ·

Hache fauchée fantastique

Assurément, ce n’est pas un film comme Evil Dead qui pourra me réconcilier avec le cinéma de genre. Bête à bouffer du groin, réduit au strict nécessaire en termes d’intrigue, dénué de tout propos, l’œuvre assume gentiment son caractère gore et fun sans jamais se prendre au sérieux. Historiquement, pourtant, Evil Dead garde sa place... Lire la critique de Evil Dead

40 3
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

évildid

Délicat de définir cet ouvrage de Sam, Raimi de son nom... Tellement novateur, quand certains y voient la quintessence de l''horreur, d'autres se repaissent de l'aspect comique... Sam s'est joué de tous, il nous la fait à l'envers et réussi un tour : celui de contenter les amateurs d'horreur, de Z, de gore, de bis, etc. Une immensité que ce film qui rentre direct dans le vif,... Lire l'avis à propos de Evil Dead

13
Avatar chinaskibuk
10
chinaskibuk ·