Taram et le Grimoire Magique

Avis sur Evil Dead 3 : L'Armée des ténèbres

Avatar Monsieur_Cintre
Critique publiée par le

Sam Raimi s'est fait un kiff : insérer son personnage de Ash dans un monde médiéval, et le voir casser la gueule à des squelettes. Evil Dead 3 s'insère totalement dans la lignée de comédies horrifiques commencée avec Evil Dead 2, qui rompait avec le style du premier opus.

Au premier abord, ce changement d'ambiance m'a vraiment fait bizarre : maintenir tous les éléments d'Evil Dead en modifiant seulement son atmosphère, c'était perturbant, et ça m'a rendu nostalgique d'un film inexistant, une suite réellement horrifique à Evil Dead. Mais dans L'Armée des Ténèbres, on commence dans un univers différent, et on envisage alors de nouvelles perspectives.

J'ai plus facilement accepté l'humour du troisième volet que celui du second. Durant toute la première partie, on a une mise en place rapide et sympathique, avec quelques scènes excellentes, je pense notamment à toute la scène du moulin : la façon de filmer rappelle beaucoup les deux premiers volets (les zooms, les vues subjectives), ça faisait vraiment plaisir à voir. Toute la scène de récupération du Necronomicon m'a aussi bien fait rire, assumant son humour cartoonesque si bien que certains gags ou bruitages pourraient très bien être issus d'un épisode de Bip Bip et Coyote.

Suite à ces deux scènes, j'ai lâché... L'humour s'amenuise ou alors se répète, et on en profite plutôt pour faire avancer le scénario. Mais qu'on se le dise, on se fout complètement du scénario dans Evil Dead... On veut soit des gags, soit de l'horreur, mais le déroulement de l'intrigue est dérisoire. Et la seconde partie du film ne sert pratiquement qu'à cela, ce qui ralenti le rythme effréné des scènes de la fin de la première partie.

Toujours en contradiction avec le premier Evil Dead, ce film-là est très clair sur une chose : Ash et le(s) antagoniste(s) sont à égalité, comme deux facettes d'une même pièce. Dans le premier film, il était clair qu'on ne pouvait pas vaincre la mort, et qu'une malédiction lancée ne peut être arrêtée, du moins pas par le moyen de la science. Ici, la mort perd de sa grandeur. Je respecte le choix de Sam Raimi de faire un doigt à son tout premier film, mais il reste pour moi le meilleur de la trilogie.

De plus - et là je ferai preuve de mauvaise foi - il y a une bizarrerie qui me chiffonne... Je sais bien que ce genre de film ne cherche pas tellement à être crédible, évidemment que ça ne l'est pas, mais je ne peux pas m'empêcher de me dire que si Ash avait retenu la formule, il serait probablement rentré chez lui sans encombre...

En fait c'est plutôt une bonne suite à Evil Dead 2, qui parvient vraiment, si on s'y laisse prendre, à étendre un peu cet univers et à nous offrir une continuité fluide avec le film qui le précède. Malgré tout, je regrette l'inexistence de suites véritablement horrifiques à Evil Dead, qui bouleversa tout de même les codes de son époque, avec un potentiel plus étendu que simplement l'horreur cartoonesque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 62 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Monsieur_Cintre Evil Dead 3 : L'Armée des ténèbres