Quand l'esclave dépasse le maître au sens radical du terme

L'humanisation des robots voilà un sujet qui ne relève plus de la science-fiction mais d'une réalité toute proche. Un film psychologique, en huit clos, une atmosphère musicale pesante, des ingrédients simples, sans fioritures qui m'ont laissé en haleine pendant toute la séance. Les géants du Web sont clairement visés sans être cités. Ceux qui prennent unilatéralement des décisions sur le développement de l'intelligence artificielle grâce aux données de leurs utilisateurs (big data) et à leurs algorithmes féroces. Avec le "machine learning" et les technologies existantes, le robot n'a jamais été aussi proche de l'Homme et la tendance semble s'accélérer. Le film met en évidence les questions éthiques qui se posent et les risques tangibles sur notre propre humanité. Je recommande !

MathieuBruc
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 1 juillet 2015

Ex Machina
Morrinson
7
Ex Machina

Non, les androïdes ne rêvent plus de moutons électriques

Ex Machina correspond à l'idée que je me fais d'un film simple, malin, et (surtout) réussi. Les ingrédients sont élémentaires : une idée originale, en phase avec son époque et exploitée habilement du...

Lire la critique

il y a 7 ans

98 j'aime

24

Ex Machina
amjj88
9
Ex Machina

Mon coup de coeur Festival

Ex_machina a tout d'un grand. Malgré une thématique presque rédhibitoire tellement elle a été vue et revue ces dernières années, j'ai été enchanté par la manière dont Alex Garland tire son épingle du...

Lire la critique

il y a 7 ans

89 j'aime

19

Ex Machina
EvyNadler
8
Ex Machina

Real robots

Mais que vaut ce Ex Machina réalisé par l'une des nouvelles pointures de la science-fiction, à savoir le bouillonnant d'idées Alex Garland (scénariste sur 28 jours plus tard, Sunshine, Never let me...

Lire la critique

il y a 7 ans

55 j'aime

3

Perfect Sense
MathieuBruc
2

Mou !

Bien que la trame de fond aurait pu donner une oeuvre intéressante le résultat final est sans intérêt, on a juste envie que cela se termine. Un rythme mou, une romance sans sentiments, décevant. Les...

Lire la critique

il y a 9 ans

1 j'aime

Le Tableau du maître flamand
MathieuBruc
7

Un bon polar dont l’intrigue mélange passé et présent autour de l'oeuvre artistique et des échecs

Un bon polar dont l’intrigue mélange passé et présent autour de l'oeuvre artistique et d'une partie d'échecs qui sort littéralement de la peinture. L'héroïne se laisse embarquer malgré elle dans le...

Lire la critique

il y a 10 ans

1 j'aime

Ex Machina
MathieuBruc
8
Ex Machina

Quand l'esclave dépasse le maître au sens radical du terme

L'humanisation des robots voilà un sujet qui ne relève plus de la science-fiction mais d'une réalité toute proche. Un film psychologique, en huit clos, une atmosphère musicale pesante, des...

Lire la critique

il y a 7 ans