Avis sur

Expendables 3 par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

Barney Ross et son équipe de mercenaires commencent vraiment à se faire vieux et quand,lors d'une énième opération,l'un d'entre eux est grièvement blessé,le leader de la bande décide de mettre ses potes sur la touche afin de ne pas avoir leur éventuelle mort sur la conscience,d'autant que l'ennemi à traquer n'est autre que Stonebanks,un des fondateurs des Expendables avec qui Barney a un vieux compte à régler.Il repart donc au mastic en s'entourant de nouveaux collègues,des bêtes de guerre plus jeunes,plus rapides,plus agiles.On se dit évidemment que tout ne sera pas aussi simple et que les vieux vont à un moment ou un autre revenir dans le jeu,et on a bien raison de penser ça.Après un opus 2 catastrophique,ce troisième volet ne fait guère mieux.Il faut avouer que la bonne tenue du premier tenait quelque peu du miracle quand on sait que la saga est produite par Nu Image,l'acrobatique société des frères Lerner,plus habitués à usiner du DTV de fond de cave qu'à dépoter du blockbuster.On a encore changé de réalisateur et les caméras ont été confiées à cet olibrius de Patrick Hughes,un australien dont le calamiteux premier film,"Red Hill",n'a semble-t-il dissuadé personne de l'embaucher,il faut dire qu'il ne devait pas être le plus cher.Le scénario est signé de la star du show,Sylvester Stallone,qui ne s'est pas foulé les neurones pour l'occasion.Son histoire part dans tous les sens et les péripéties sont complètement décousues.Pourtant,l'entame pleine de bruit et de fureur promettait de l'action hardcore qui envoie du métal avec cette bataille explosive dans un port africain,bien soutenue par une image cuivrée genre Terre de Sienne,mais la suite sera vite décevante.Ross met ses amis au rancart et ça traîne désespérément au fil du recrutement des Expendables new look.Barney fait du tourisme avec un pote,se baladant un peu partout pour évaluer de jeunes recrues qui ont tous une spécificité particulière dans l'art de la baston et de la tuerie.C'est très fastidieux et forcément,quand la fine équipe se pointe au combat c'est la Bérézina.Ross est laissé pour mort et ses protégés sont capturés par Stonebanks.Mais il n'est bien sûr pas décédé du tout,c'est Stallone quand même!Et quand il revient,entouré de la vieille garde,ça va charcler un max,young men gone and old men stay!S'ensuit alors une délirante et interminable série de scènes totalement WTF qui voit les Expendables traverser un déluge de feu et dégommer des milliers d'assaillants sans récolter une égratignure,parce que les ricains c'est autre chose que ces attardés de slaves,surtout les vieux yankees.Les exploits impossibles s'enchaînent,chacun y allant de son petit numéro,on se croirait dans "Avengers",tandis que tout explose et que les immeubles dégringolent comme des châteaux de sable.Hormis tout ce capharnaüm militaro-viril,on nous glisse un peu de morale impérialiste,ce qui est toujours agréable.Car les Expendables sont des tueurs professionnels certes,mais au service du Bien,du moins du point de vue des autorités amerloques.Ils vont donc débusquer au péril de leur vie tous les infâmes salopards qui font rien qu'à opprimer des innocents et accessoirement empêchent l'Oncle Sam de se gaver de dollars.La preuve,ces gars,des durs à cuire,ont leurs vapeurs en voyant les photos de villageois décimés par Stonebanks et sa clique,c'est trop mignon cette séquence émotion.Et là ils se disent "non,c'est pas possible cette horreur,faut qu'on fait kekchose,alors on va aller là-bas tout faire péter et massacrer un maximum de gens,bordel!".Ouais,un peu comme en Irak,en Syrie,en Libye ou un peu partout d'ailleurs.Quant à Stonebanks,le Diable personnifié,il va se révéler bien décevant pour un type soi-disant férocissime.Il a l'occasion de flinguer les Expendables lors de la scène d'ouverture et se contente d'en blesser un,pas terrible pour un mec qui a fait de si longues études,bac plus 10 en assassinat-démolition option étripage s'il-vous-plait!Et quand il a chopé Sly et ses rookies,il n'est pas foutu de les exécuter.On discute,on garde les gars prisonniers sans raison apparente,on tergiverse,vous savez comment ça se passe,on a vu ça des millions de fois.Et ces dialogues!Dans le genre humour balourd à côté de ses rangers c'est du must.Question distribution,on a fait fort en accumulant plus de vieilles gloires encore que dans les films précédents.Il y a le collectif de base avec Stallone évidemment,et Dolph Lundgren,Jason Statham,Randy Couture,Terry Crews,Jet Li et Arnold Schwarzenneger.Mais sont venus en renfort Wesley Snipes,Mel Gibson,Antonio Banderas,Harrison Ford et Robert Davi.La plupart de ces acteurs apparaissent fort peu à l'image et tous se livrent à un débile concours de cabotinage qui gâche le plaisir qu'on pourrait ressentir à voir réunies toutes ces stars plus ou moins démonétisées.Le pire dans le genre est Banderas,autrefois partenaire et adversaire de Stallone dans "Assassins",dont le surjeu atroce dépasse de loin la faute professionnelle.Il faut dire que Sly est grave aussi,dans le style pensionnaire d'EHPAD qui veut frimer comme au bon vieux temps.Le seul qui surnage et dont la performance tranche avec la médiocrité générale est comme souvent le méchant de service,un Mel Gibson en mode allumé tout-à-fait impérial.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 64 fois
4 apprécient

Autres actions de pierrick_D_ Expendables 3