Affiche Faces

Critiques de Faces

Film de (1968)

  • 1
  • 2

Litres et ratures à l’estomac.

Après le choc expérimental Shadows et une tentative catastrophique d’intégrer les studios avec deux films, Cassavetes se donne les moyens de mettre en œuvre le cinéma qui lui convient. Avec pour tout budget la volonté de fer de ses comédiens techniciens, pour décor sa propre... Lire la critique de Faces

33
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Why did the man throw, throw the clock out of the window, huh? He wanted to see time fly.

John Cassavetes s'est un jour ramené vers ses producteurs, comme ça l'air de rien, la fleur au fusil, et leur a sorti qu'il avait pour projet un film de 6H sur l'étude des relations entres les gens post-45. Pendant qu'un mec appelait l'HP le plus proche en douce, les autres ont longtemps palabré avec lui, réduisant la durée à 2H10, une durée suffisamment insoutenable pour certains et... Lire l'avis à propos de Faces

26
Avatar Lucas Stagnette
8
Lucas Stagnette ·

Critique de Faces par EIA

Cassavetes dresse le portrait d'un couple qui part à la dérive, et se retrouve face à leurs vérités. Richard et Maria sont ensembles depuis quatorze ans, ils rigolent bien ensemble, mais le désir du mari se retrouve constamment négligé. Une nuit, celui-ci sort avec un ami et fait la rencontre de Jeannie, jeune femme charmante et un peu paumée qui tente d'oublier le manque d'estime qu'elle a... Lire l'avis à propos de Faces

15
Avatar EIA
9
EIA ·

Critique de Faces par Alifib

Dans Faces, Cassavetes s'intéresse à un couple marié depuis quatorze ans, ils s'amusent, rigolent ensemble, oui, mais la flamme s'est éteinte et la passion n'est plus là. Il y a d'un côté Richard, frustré par son quotidien et par l'absence de vie sexuelle du couple, et de l'autre Maria qui ne peut plus s'épanouir, vivre. De la même façon que dans La Notte... Lire la critique de Faces

11 1
Avatar Alifib
7
Alifib ·

Il est pas beau, mon vide !?!

Dans les années 1960, la rencontre du système hollywoodien et de John Cassavetes se solde par un échec. La ballade des sans-espoirs et Un enfant attend sont remontés par les producteurs et notamment par Stanley Kramer, poussant le futur auteur d'Opening Nights à... Lire l'avis à propos de Faces

5 3
Avatar Zogarok
4
Zogarok ·

Rire, picoler et s'engueuler dans le vide et l'ennui... !!!

J'avoue que les œuvres qui se contentent de filmer des gens, généralement des bobos, qui picolent, rigolent et s'engueulent sans structure scénaristique, sans le moindre enjeu, comme l'a souvent fait le cinéaste John Cassavetes, pas tout le temps heureusement mais vraiment souvent, ont sérieusement tendance à m'ennuyer très profondément. D'autant que Faces, qui est... Lire l'avis à propos de Faces

8 1
Avatar Plume231
3
Plume231 ·

Love never dies? Wrong!

Cette critique fait partie de la liste "Looking for Cassavetes". https://www.senscritique.com/liste/Looking_for_Cassavetes/1594997 Suite du marathon Cassavetes (6ème film, soit la moitié de sa filmo en tant que réal), je suis moins enthousiaste quant à ce Faces.... Lire l'avis à propos de Faces

4 10
Avatar The Lizard King
7
The Lizard King ·

Critique de Faces par Courte-Focalefr

En 1959, tandis que la Nouvelle Vague fait le bruit que l’on sait en France et en Europe, outre-Atlantique, c’est un certain John Cassavetes qui se charge de dynamiter les codes du cinéma américain avec Shadows, film d’une liberté totale, financé en bonne partie par un appel au don diffusé par le cinéaste débutant sur une radio, pas mal improvisé et filmé avec une audace inédite. Séduits, les... Lire l'avis à propos de Faces

2
Avatar Courte-Focalefr
9
Courte-Focalefr ·

La vie comme Cassavetes seul savait la filmer...

Débauches et sentiments à vif, image éblouie : la vie, la vie comme Cassavetes seul savait la filmer ! "Faces" est le meilleur manifeste de la mise en scène de Cassavetes, sa caméra accompagnant ici un couple en panne, dans leurs aventures extraconjugales. Et si l’intrigue s’égare un peu (Cassavetes ayant apparemment peiné au montage... Lire l'avis à propos de Faces

1
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Critique de Faces par LeTumulte

J'ai failli faire comme la moitié de la salle (8 personnes) : partir avant la fin du premier quart du film. Sans intérêt, des dialogues interminables, inutiles. Ca ne s'arrête pas. C'est du n'importe quoi. Je me force, et de plus en plus. Tu peux pas tenir tout le film, c'est pas possible, ça va changer, il déconne le mec. Non. Ca continue, encore, encore, encore. Puis, au bout d'une heure,... Lire la critique de Faces

3
Avatar LeTumulte
8
LeTumulte ·
  • 1
  • 2