👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Une belle Hélène pour Hunebelle.

En 1964, Jean Marais est un acteur au sommet de sa popularité grâce aux films de cape et d'épée d'André Hunebelle, Louis de Funès vient d'avoir son premier gros succès personnel avec Pouic-Pouic l'année passée, et commence seulement son irrésistible ascension du box-office.

Plutôt que d'adapter l'oeuvre de Pierrre Souvestre et de Marcel Alain (voire tout simplement de la lire, semble-t-il), les scénaristes décident de garder simplement le nom Fantomas et d'en faire le super méchant de ce qui n'est en gros qu'une adaptation de diverses BDs, parmi lesquels on reconnaîtra beaucoup de Ric Hochet. Le tout saupoudré de Jules Verne.

Un petit point en plus; d'ailleurs, pour la reconstitution de la cave de Moulinsart comme QG de Fantomas.

Jean Marais est trop vieux pour faire les jeunes premiers et De Funès bouffe l'écran au milieu d'une histoire particulièrement stupide.

Sinon, comme à son habitude, Hunebelle fait le travail, dans le genre aventures et comédie familiales. A noter une poursuite interminable à la fin, avec train, moto, voiture, camionnette, hélicoptère, sous-marin, hors-bord et canot pneumatique !

A noter aussi que Mylène Demongeot a l'air tout particulièrement comestible, dans le rôle de la photographe, Hélène, fiancée de Fandor (qui ne s'appelle pas encore comme ça), et ce, même si son rôle frise aujourd'hui le surréalisme...

Le film aura bien sûr plusieurs suites...
Fantômas
Torpenn
5
Fantômas

Une belle Hélène pour Hunebelle.

En 1964, Jean Marais est un acteur au sommet de sa popularité grâce aux films de cape et d'épée d'André Hunebelle, Louis de Funès vient d'avoir son premier gros succès personnel avec Pouic-Pouic...

Lire la critique

il y a 11 ans

27 j'aime

6

Fantômas
HITMAN
8
Fantômas

Oui, c'est bien moi. Fantômas !

Premier film de la trilogie mis en scène par le cinéaste André Hunebelle (Le Bossu, OSS 117 se déchaîne) consacrée au criminel Fantômas, héros diabolique de 43 romans et de déjà 10 adaptations...

Lire la critique

il y a 5 ans

11 j'aime

3

Fantômas
Play-it-again-Sam
7
Fantômas

Je t'aurai Fantômas, je t'aurai !

Dans les années 50 et 60, André Hunebelle faisait feu de tout bois dans le cinéma populaire, oscillant entre la comédie, l’aventure et l’espionnage. Avec Jean Marais qui a porté ses films de cape et...

Lire la critique

il y a 2 mois

9 j'aime

8

Into the Wild
Torpenn
5

Itinéraire d'un enfant gâté

A 22 ans, notre héros, qui a feuilleté deux lignes de Thoreau et trois pages de Jack London, abandonne sans un mot sa famille après son diplôme et va vivre deux années d'errance avant de crever comme...

Lire la critique

il y a 9 ans

452 j'aime

180

Django Unchained
Torpenn
4

Esclavage de cerveau

Aussi improbable que cela puisse apparaître à mes lecteurs les plus obtus, j’aime bien Tarantino, je trouve qu’il arrive très bien à mettre en scène ses histoires, qu’il épice agréablement ces...

Lire la critique

il y a 9 ans

389 j'aime

174

Le Parrain
Torpenn
10
Le Parrain

Le festival de Caan...

Tout a déjà été dit sur ce film, un des plus grands jamais réalisé. Tout le monde a vanté, un jour son casting impeccable : un Brando ressuscité, un Pacino naissant, bien loin de ses tics...

Lire la critique

il y a 11 ans

353 j'aime

131