Merci Monsieur Louis de Funès

Avis sur Fantômas contre Scotland Yard

Avatar Eric31
Critique publiée par le

Fantômas contre Scotland Yard est une comédie policiere franco-italien réalisé par André Hunebelle d’après un personnage de fiction créé par Pierre Souvestre et Marcel Allain (1910-1911)... modernisé par Jean Halain et Pierre Foucaud qui met en scéne (pour la troisieme fois) les aventures du Commissaire Juve et du journaliste Fandor contre Fantômas... Tout commence sur un air de cornemuses avant d'enchainer avec la musique du générique composée par Michel Magne qui reprend (a quelques notes prés) le même thème que le premier film... Sauf que cette fois ci l'action se déroule en Écosse (factice puisqu'en réalité le château de Roquetaillade, situé en Gironde, l'intérieur du château a été reconstitué aux studios de Boulogne et les scènes de chasse à courre sur la lande ont été tournées en Forêt de Fontainebleau)... ou on assiste a l'arrivée dans une Rolls Royce d'un certain Walter Brown qui est en réalité Fantômas (la toujours magnifique voix de Raymond Pellegrin) au manoir du Lord Edward Mac Rashley (joué par le très bon Jean-Roger Caussimon) auquel, le plus grand criminel au monde (dixit Fantômas) va lui imposer (ainsi qu'aux autres riches) un « impôt sur le droit de vivre ».... pendant que son épouse adepte au spiritisme Lady Dorothée (jouée par Françoise Christophe) complote avec son amant André Berthier (joué par Henri Serre) le secrétaire très particulier du châtelain qui fréquente des gangsters (parmi lesquels on peut reconnaitre Guy Delorme... acteur cascadeur qu'on a put voir dans de nombreux films de capes et d'épées) dans une sous intrigue qui aurait mérité d'etre plus approfondi)... Sur ce chantage Lord Edward Mac Rashley contacte le commissaire Paul Juve (toujours joué par le formidable Louis de Funès) et son adjoint l'inspecteur Michel Bertrand (joué par le toujours très bon Jacques Dynam) pour piégé le terrible Fantômas au Pays des fantômes et du monstre du Loch Ness ou on trouve un cheval qui parle dans les Landes et un lit ambulant dans un manoir hanté... Un véritable show Louis de Funès qui forme un superbe duo avec son souffre douleur de Jacques Dynam (certaines scènes sont improvisés) sur une intrigue digne d'un sérial a la Louis Feuillade ou on trouve parmi les seconds roles Jean Ozenne qui joue Albert, le majordome de Lord Mac Rashley et Max Montavon : un domestique... deux acteurs familiers (Carambolages de Marcel Bluwal, Le Grand Restaurant, de Jacques Besnard...) de l'univers du grand comique qui efface définitivement les potiches Jean Marais et Mylène Demongeot qui reprennent inutilement leurs roles respectifs : le journaliste Jérôme Fandor et la photographe Hélène Gurn... Merci Monsieur Louis de Funès... Grace a vous ce film sort de la pietre comédie d'aventure Franchouillarde... et devient un divertissement de très bonne facture.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 547 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Eric31 Fantômas contre Scotland Yard