Ma critique positive sur ''Fantômas se déchaîne (1965)''.

Avis sur Fantômas se déchaîne

Avatar Sachadu54
Critique publiée par le

Critique du premier film : https://www.senscritique.com/film/Fantomas/critique/155405770 .

Suite au succès du premier film, il était évident que ‘’Fantômas’’ connaisse rapidement une suite, le scénario de ce second volet a été écrit pendant le tournage du premier film et André Hunebelle était motivé pour réaliser cette suite.

Sauf que certaines choses ont changé, Louis de Funès va avoir plus d’importance dans cette nouvelle aventure (alors que dans le scénario d’origine, il ne devait pas participer) et surtout, la saga Fantômas prouve qu’elle voulait rivaliser avec la saga James Bond.

Commençons par Louis de Funès : Les années 60 ont été pour lui, son heure de gloire avec ‘’Le Gendarme de Saint-Tropez’’ (plus de 7 millions d’entrées) et ‘’Fantômas’’ (plus de 4 millions d’entrées).

André Hunebelle et les scénaristes Jean Halain et Pierre Foucaud ont décidé de l’introduire, mais aussi de lui donner plus d’importance que le personnage du journaliste Jérôme Fandor joué par Jean Marais.

Et ça se voit dès le début du film, le commissaire Paul Juve a été le seul à être décoré de la Légion d’Horreur, alors que Jérôme Fandor a aussi risqué sa vie pour arrêter Fantômas.

Sans oublier la présence de son fils, Olivier de Funès qui fait ses premiers pas dans le cinéma.

Ensuite, la rivalité avec James Bond : Il est évident que les producteurs ont utilisé des thématiques de la saga James Bonds et c’est prouvé avec ces 3 analyses.

1) Dans la saga James Bond, le SPECTRE (Service pour l'espionnage, le contre-espionnage, le terrorisme, la rétorsion et l'extorsion) est une organisation criminelle fictive secrète et internationale fondée par Ernst Stavro Blofeld, dans le but de dominer le monde.

Eh bien, Fantômas a les mêmes intentions qu’Ernst Stavro Blofeld, il veut dominer le monde. (Ce qui crée une incohérence avec le premier film, Fantômas avait enlevé Jérôme Fandor parce que celui-ci avait écrit un article mensonger comme quoi Fantômas voulait être le maitre du monde).

2) James Bond utilise des gadgets pour mettre hors d’état de nuire ses adversaires et bien, Paul Juve utilise aussi des gadgets avec sa main artificielle et ses cigare-pistolets.

3) La phrase du commissaire Juve : <<Le gadget est une petite invention secrète destinée à surprendre l’adversaire.
Vous n’allez donc jamais au cinéma ?
>>.

Réalisation du film : André Hunebelle a fait une bonne mise-en-scène, les décors sont magnifiques, les scènes de bagarre sont bien maîtrisées et les musiques de Michel Magne sont aussi prenantes que marquantes.

Côté ton du film, André Hunebelle arrive à rendre cette suite plus drôle que le premier film, les scènes de meurtre ne sont pas froides et Louis de Funès nous livre ses bonnes interprétations burlesques.

Mais, on peut noter que cette suite a des échos aux scènes du premier film, quand le commissaire Juve se fait arrêter pendant ses enquêtes, l’inspecteur Michel Bertrand vient le sortir de cette galère (sans oublier que le commissaire n’a pas ses papiers), Hélène se fait enlever et on a une course-poursuite contre Fantômas (même si elle dure moins longtemps que dans le premier film).

Et il y a une autre incohérence, le commissaire Juve a des photos de Fantômas avec certains de ses masques, comment a-t-il fait pour obtenir ces photos (en plan approché) ?

Les personnages : Côté personnages, on y retrouve Jean Marais qui joue le journaliste Jérôme Fandor, Fantômas et aussi le professeur Lefebvre ; Raymond Pellegrin qui donne sa voix à Fantômas ; Louis de Funès qui joue le commissaire Juve ; Mylène Demongeot qui joue Hélène Gurn ; Jacques Dynam qui joue l'inspecteur Michel Bertrand ; Robert Dalban qui joue le directeur du Journal et Olivier de Funès qui joue Michel Gurn, dit « Michou ».

Concernant Fantômas, il y a une évolution sur ses enjeux, sur sa technologie avancée, mais aussi la qualité de ses masques (dans le premier film, on pouvait voir les défauts des marques comme par exemple, celui avec le commissaire Juve qui avait les oreilles tordues et de gros sourcils noirs.

Conclusion : Ce long-métrage qui a été adapté librement des romans de Pierre Souvestre et Marcel Allain, sera un succès critique et public (plus de 4 millions d’entrées) et sera considéré pour certains comme le meilleur épisode de la trilogie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 587 fois
11 apprécient · 3 n'apprécient pas

Sachadu54 a ajouté ce film à 4 listes Fantômas se déchaîne

Autres actions de Sachadu54 Fantômas se déchaîne