Un thriller mâtiné d'un humour noir maitrisé

Avis sur Fargo

Avatar tdurden44
Critique publiée par le

La filmographie des frères Coen est tellement dense qu’il est presque difficile aujourd’hui d’en tirer un seul film au-dessus des autres. En effet, on y retrouve plusieurs œuvres marquantes comme The Big Lebowski ou encore No Country For Old Men en passant par O’Brother. Des métrages qui ont marqué le public mais s’il y a bien un film qui a su dépasser les frontières du cinéma c’est Fargo. Sorti en 1996, ce petit film noir grinçant connaitra une transposition sur le petit écran à partir de 2014 avec la naissance d'une série éponyme qui accouchera de deux premières saisons tout simplement formidables qui vont au-delà de la simple fidélisation en proposant une anthologie avec une histoire différente sur chacune des saisons mais toujours avec la même recette. La série tombera cependant quelque peu de son piédestal par la suite avec deux nouvelles saisons inégales. Bref, pour les spectateurs ayant découvert l’univers de Fargo par le biais de cette série, le visionnage du film dont elle est tirée réveille forcément une certaine curiosité surtout lorsqu’il est né de l’esprit des frères Coen. Dès les premières minutes, on retrouve ce même plaisir avec la présentation de personnages délurés et cet humour noir si particulier. Fargo nous raconte l’histoire d’un vendeur de voitures réservé et maladroit qui croule sous les dettes et fait appelle à deux malfaiteurs plutôt benêts pour kidnapper sa femme et empocher la rançon en escroquant son patron de beau-père fortuné. Rien ne va se passer comme prévu et le film enchaine les scènes toutes plus loufoques les unes que les autres. Sous ses airs de thriller, le film se montre à certains moments plus proche de la comédie. Bien entendu le savoir-faire du duo de metteurs en scène se ressent notamment à travers des dialogues savoureux, une maitrise de la narration et une écriture au diapason de leurs personnages. Ils parviennent à mettre en place un certain détachement qui contraste avec la gravité de certaines séquences imposant ainsi Fargo comme un véritable tour de force en matière d’humour noir. Il ne faut pas oublier également que celui-ci annonce dès son ouverture que c’est un film tiré d’une histoire vraie. Bien entendu, ce n’est pas le cas, ce postulat n’a rien d’anodin et pose les bases de ce que l’on va avoir par la suite. Les deux réalisateurs nous livrent des séquences géniales le tout magnifié par le jeu des acteurs. On pense tout d’abord au duo Steve Buscemi et Peter Stormare dans le rôle de ces deux escrocs qui sont au cœur du récit. Mais on y retrouve également William H.Macy, qui interprète cet époux paumé et endetté, comme à son habitude il est toujours parfait. On souligne enfin la présence de Frances McDormand dans le rôle de cette policière en charge de mener l’enquête qui n’a rien à envier à ses collègues et se montre à la hauteur parmi cette fourchette de personnages. Cependant, Fargo est loin d’être parfait à commencer par son manque de punch à travers sa narration. Même si celle-ci témoigne d’une maitrise de la part de ses auteurs, on constate pourtant un rythme plutôt lent avec une mise en scène peut-être trop classique. D’ailleurs, le style des frères Coen ne plaira pas à tous, le film déroute par son ton parfois trop détaché même si on peut saluer la prise de risque dans cette volonté de proposer une histoire pas comme les autres. Enfin, si les personnages sont bien écrits, il manque néanmoins une certaine interaction peut-être la conséquence d'une durée à peine supérieure à 1h30 laissant ce sentiment d'une absence notable de passages qui auraient densifié l'histoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 26 fois
1 apprécie

Autres actions de tdurden44 Fargo