Avis sur

Fast & Furious : Hobbs & Shaw par Sid380

Avatar Sid380
Critique publiée par le

Après huit films au compteur et bientôt un neuvième l'année prochaine, la série Fast & Furious accouche d'un premier spin-off avec les personnages joués par Dwayne Johnson (introduit dès le 5ème opus) et Jason Statham (vu dès le septième). Sans être un monument du genre, Fast & Furious : Hobbs & Shaw et le film parfait d'un cru 2019 estival bien désert.

Scindé en un prologue et trois actes bien distincts, le scénario et le style se rapproche bizarrement plus de James Bond que de la franchise citée. En premier lieu ce qui domine, c'est la relation amour/haine des deux personnages le tout sans jamais se prendre au sérieux bien évidemment et c'est une réussite de ce côté là, on sent que les acteurs s'entendent bien hors écran, c'est cela qu'il fallait pour que ça fonctionne. Vanessa Kirby en Action Girl s'en sort très bien aussi sans en faire des tonnes et Idris Elba fait un méchant quasi "bionique" bien rendu. On remarquera le soin apporté à la société qui l'emploie et à son patron matérialisé par une voix électronique (qui fera l'objet sans doute des suites sur son identité) le tout dans des établissements high tech.

Mais Fast & Furious, c'est aussi de l'action, d'une course poursuite à Londres en passant par un affrontement spectaculaire en Ukraine, on en a pour notre argent. Le meilleur étant la bataille finale aux îles Samoa avec toute la famille de Hobbs réunies qui constitue donc un des très bons moments de l'ensemble.

Alors oui, le métrage est beaucoup trop long et ne méritait certainement pas 2h15 de durée, les scènes d'action sont parfaitement invraisemblables c'est ce qui fait tout le sel de la série, mais au final l'ensemble et vraiment sympathique porté par ses interprètes et ça change pour ceux qui ne supportent plus Vin Diesel (un peu à juste titre d'ailleurs).

Par son côté grosses bastons décontractées et le jeu des acteurs, Hobbs & Shaw est donc un excellent divertissement efficace pour la saison, l'identité du méchant directeur devrait être logiquement l'option pour des futures suites, dont on espère enfin qu'elles se concrétisent...

A noter, outre des apparitions de Ryan Reynolds (qui ne semble faire que ce procédé entre deux Deadpool, ça fait combien de temps qu'il n'a pas fait de bons films ?) et Kevin Hart, scènes post-génériques au programme, restez jusqu'au bout.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 103 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Sid380 Fast & Furious : Hobbs & Shaw