Fast et un peu Furious.

Avis sur Fast and Furious

Avatar Jolan Zarka
Critique publiée par le

Avant d'être connu comme l'homme qui lança la -très longue- saga Fast & Furious, Rob Cohen avait déjà réalisé Cœur de Dragon et Dragon, la Légende de Bruce Lee.

Une idée lui vint alors : faire un film avec des voitures qui vont vite avec des pilotes un peu casse cou.
La saga commence donc en 2001 avec The Fast & The Furious dans sa version originale. Et contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, Paul Walker était censé être l'acteur principal (comme en témoigne le deuxième opus). Mais Vin Diesel, étant un poil plus charismatique que Paul (à l'époque), était là pour rapporter du monde après avoir bien fonctionné avec Pitch Black.

On a le côté tunning, bling-bling et électro que le jeu Need For Speed avait déjà un peu popularisé.
Mais en plus vulgaire, avec des madames à moitié nues qui font décorations autour des voitures, des gros sons bien poussifs pour mettre dans l'ambiance et avec des FX pas spécialement beaux même en 2001.

Mais ça reste assez sympa, et porté par une génération d'acteurs qui décolleront tous un peu après ce film (et qui rempileront pour les autres opus). Ils feront tous leur part dans un film où l'intrigue est bateau mais remplit le cahier des charges.

Je conseille à tous la saga F&F juste pour s'amuser et se vider la tête, y'a rien de concret dans aucun film, mais on passe du bon temps et ce n'est pas si mauvais que ça au final.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 38 fois
1 apprécie

Autres actions de Jolan Zarka Fast and Furious