Une actualisation précieuse et juste

Avis sur Fate/stay night Movie: Heaven's Feel - I....

Avatar Thalacanthe
Critique publiée par le

Ce film est l'entame d'un triptyque adaptant la troisième route que l'on peut suivre dans le visual novel du même nom. Connaissant le scénario à l'avance (sauf contournement total de l'histoire), j'étais surtout intéressé par la traduction de l'horreur de l'œuvre originale dans cette nouvelle production. Car c'est bien la caractéristique de cet arc narratif ô combien ténébreux et sanglant, en contradiction avec la première voie plutôt truffée de bons sentiments (que j'ai également appréciée). C'est d'ailleurs la partie qui m'a le plus remué car plusieurs personnages que j'appréciais y subissent un sort funeste (dont l'héroïne du premier parcours).

Tout d'abord, si vous ne connaissez rien à l'histoire, vous risquez d'être perdu dès le début : le "combat" (si on peut appeler cela ainsi) contre Lancer, l'apparition de Saber et la rencontre avec Tosaka sont extrêmement résumés et uniquement visuellement. Pour les connaisseurs, cet élément est plutôt positif, la première partie ne se différenciant quasiment pas selon le chemin emprunté.

La musique s'élève à un niveau plus qu'acceptable, seul l'ending sabote légèrement la superbe qualité entendue jusqu'alors. La production a également mis le paquet sur les effets visuels, d'un travail comparable à celui d'Unlimited Blade Works. Malheureusement, l'utilisation de la 3D gâche légèrement les scènes d'action, c'est bien dommage.

En terme de personnage, Sakura prend évidemment une place prépondérante, quitte à ralentir parfois le rythme de cette création. Pour ma part, ayant terminé le jeu, cette inaction et la romance explicite est plutôt cohérente avec le récit initial et ne m'a pas dérangé. A contrario, Saber, Rin et Archer sont en retrait, notamment ce dernier qui place tout de même une référence à Unlimited Blade Works (la "rancœur" mise de côté). Shiro se responsabilise un peu plus, laissant apparaître la suite de son parcours et Rider possède enfin un rôle digne de ce nom, entrevu dans les autres sentiers.

Maintenant, parlons de l'horreur, et ici, graphiquement, le style est tout à fait convaincant, dans la même veine que l'original. La répugnance des scènes est particulièrement efficace, surtout pour les néophytes je suppose. En revanche, dès que l'on entre dans le champ de l'effroi psychologique, la recette fonctionne moins (tous les éléments ne sont pas encore connus). C'est en repensant à la novel plus qu'aux châtiments visibles du frère que j'ai eu des frissons, et si vous trouvez déjà le contenu difficile à ce niveau, vous n'êtes absolument pas prêts pour la suite...

Enfin, le film ne développe pas davantage les personnages mais suit plutôt fidèlement le tracé initial. En même temps, résumer plusieurs dizaines d'heures de jeu en trois films tout en ajoutant des éléments annexes serait une tâche quasiment impossible bien que j'espère me tromper pour la suite du triptyque.

Ainsi, l'œuvre accomplit bien son objectif : rafraîchir l'histoire sans la dénaturer, ravissant autant les amateurs d'action que de romance et d'horreur, multipliant les clins d'œil sans gaver les fans de la première heure. Seuls les nouveaux seront peut-être perdus dans ce déluge d'image et de son. C'est une belle production si vous connaissez un minimum les concepts associés et un appel à découvrir la suite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 249 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Thalacanthe Fate/stay night Movie: Heaven's Feel - I. Presage Flower