Morbidité, pourriture et dégout

Avis sur Faust

Avatar Suldrun
Critique publiée par le

Aucun film ne m'avais jamais autant marqué que Faust.

Esthétiquement, ce film est très désagréable. La qualité de l'image n'est pas en cause, elle est excellente, mais les couleurs sont morbides. On pourrait passer des heures à décrire cette teinte de papier jauni qui évoque la pourriture, ce mélange ocre-marron-jaune-vert rappelant la poussière. Quel supplice de passer plus de 2h face à des couleurs sans joie ni gaité. Les images en général imposent le dégout. Le milieu rural n'est pas celui d'un village de Hobbits : les maisons sont sales et en désordre, les chemins sont terreux. Bref, on n'est loin des étendues d'herbre verte et des pierres blanches.
Et si ça ne s'arrêtait qu'à cela... Les personnages participent à cette ambiance globalement morbide et malsaine. A lui seul, le diable pourrait incarner tout l'écoeurement qui nous prend. Il est laid, autant physiquement que moralement

Bref, tout était déplaisant dans ce film. La salle, presque pleine au début, se vidait au fil des minutes. Quel n'a pas été mon désir de quitter la salle et ce monde sans poésie. Pourtant, je suis restée jusqu'à la fin, pour comprendre comment un tel film pouvait avoir reçu autant de critiques positives. Même un fois la dernière minute écoulée, mon avis sur le film n'a pas changé : laid et insoutenable. Si je l'avais noté à ce moment là, sa note n'aurait pas dépassé 2/10.

Finalement, je n'ai pu oublier ce film. Jamais je n'avais ressenti des sensations aussi fortes par l'image. En réalité, ce que je croyais être un fiasco était un véritable succès. Faust n'est pas un conte pour rêver. Les images sont à la hauteur de l'histoire. La légèreté n'est pas là, c'est vrai, mais ce n'est pas le but. Le diable n'est pas un beau jeune homme, mais une créature monstrueuse. Tous les éléments de ce film ont en réalité un sens.

Un an après l'avoir vu pour la première fois, je ne sais toujours pas comment l'évaluer. L'objectivité est impossible pour un tel film, mais faut-il alors le noter pour le plaisir qu'il a apporté ? Dans ce cas, il est lamentable. Faut il juger sa capacité à bouleverser le public ? Pour ça, je n'ai pas rencontré meilleur film. La note de 6/10 peut paraître assez obscure, mais je ne peux me résoudre à choisir un aspect du film plus qu'un autre.

En définitive, je conseille de voir ce film du début à la fin !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 509 fois
4 apprécient

Suldrun a ajouté ce film à 1 liste Faust

  • Films
    Illustration Cauchemar

    Cauchemar

    Avec : Faust, Cube, Holy Motors, Tatie Danielle

Autres actions de Suldrun Faust