Affiche Faute d'amour

Critiques de Faute d'amour

Film de (2017)

Critique de Faute d'amour par Teklow13

En termes de mise en scène j’aime beaucoup la transformation du cinéma de Svyagintsev. Il abandonne l’influence tarkovskienne de ses premiers films, et la lourdeur soviétique des suivants. Cette fois-ci le style se tourne davantage vers la nouvelle vague du cinéma roumain. A savoir une façon très frontale de filmer des corps qui s’enlacent et se repoussent, des couples qui s’aiment et se... Lire l'avis à propos de Faute d'amour

5 3
Avatar Teklow13
6
Teklow13 ·

La Russie mise en cause

Andreï Zviaguintsev, prix du scénario à Cannes en 2017 avec le très beau Léviathan, revient avec une histoire de disparition soudaine au cœur d’un pays menacé par le chaos. Négligé par ses parents en instance de divorce, un enfant (Aliocha) décide de disparaitre. C’est sur ce postulat de base que le réalisateur russe Andreï Zviaguintsev brode son nouveau film, FAUTE D’AMOUR. Pourtant... Lire l'avis à propos de Faute d'amour

14 1
Avatar Le Blog Du Cinéma
5
Le Blog Du Cinéma ·

On en oublie même son visage

Dans une Russie glaciale un couple se déchire et laisse sur le carreau un fils qu’il projette de placer en pensionnat. Ce « gosse » - tel que ses parents le désignent – comprend en écoutant aux portes le sort que ses parents, faute d’amour, lui réservent. Alors que Boris et Genia reconstruisent leur vie avec de nouveaux conjoints, Aliocha disparait. C’est ainsi que ce garçon qui... Lire la critique de Faute d'amour

2
Avatar agthmrn
8
agthmrn ·

Un modèle de film social.

Longtemps que ma bouche ne s'était pas grande ouverte ébahi devant une succession d'autant de plans hallucinants. Une maîtrise totale de la profondeur de champs, de l'éclairage (du décors et sur les corps...). A la fois découpé, texturé, neutre et contrasté, chaud et froid... Je suis sur totalement impressionné par cette direction photo. C'est fou d'autant maîtriser des plans en intérieur,... Lire l'avis à propos de Faute d'amour

2 1
Avatar Antonin Baron
10
Antonin Baron ·

Alyosha au Pays des Morts-Vivants

Autant le dire d’emblée, Faute d’amour est un film qui met le moral à zéro, faute d’espoir. À la fin de la séance, je me suis subrepticement demandé pourquoi je n’étais pas allé voir la dernière comédie populaire… puis je me suis souvenu de la mise en scène, maîtrisée du premier au dernier plan, de A comme Andrei à Z comme Zvyagintsev. Le réalisateur continue d’accomplir la mission... Lire l'avis à propos de Faute d'amour

4
Avatar Mėnulis
8
Mėnulis ·

Moins de pathos, pitié

« Cette école qui vise au réalisme le détruit toujours au moment même de le capter enfin, plus soucieuse qu'elle est d'enfermer les êtres dans un monde clos [...] que de les laisser se montrer tels qu'ils sont, sous nos yeux. L'artiste ne peut dominer son oeuvre toujours. Il doit être parfois Dieu, parfois sa créature. » - François Truffaut (citation extraite d'Une certaine tendance du... Lire la critique de Faute d'amour

1
Avatar Effixe
4
Effixe ·

PERDU

C'est l'autre regard de cinéma qui ne s'oubliera pas avant longtemps, avec celui d'Amy Adams dans Nocturnal Animals. Celui de cet enfant, pensif et silencieux. Difficile de parler du film sans dévoiler sa construction, et révéler de quoi gacher toute l'ambiance sur laquelle il repose. M'a rappelé ce monologue d'un chef de cartel mexicain, par l'écrivain Cormac McCarthy dans le script... Lire l'avis à propos de Faute d'amour

3
Avatar forêt fantôme
8
forêt fantôme ·

L'insoutenable incommunicabilité du couple

Auteur, entre autre, des superbes "Le Retour" (2003), "Elena" (2011) et "Léviathan" (2014), le talentueux cinéaste russe Andreï Zviaguintsev a fait un retour fracassant au Festival de Cannes de cette année avec son nouveau film, le bouleversant et poignant "Faute d'amour", récompensé par le Prix du Jury. A l'instar de son précédent film ("Léviathan"), Zviaguintsev ancre sa nouvelle... Lire l'avis à propos de Faute d'amour

4
Avatar f_bruwier_hotmail_be
8
f_bruwier_hotmail_be ·

From Russia with(out) Love

Comme cela a dû être le cas pour d’autres cinéphiles à d’autres époques et pour d’autres cinéastes, il est fascinant de voir s’opérer sous nos yeux la montée en puissance de bêtes de cinéma telles que Yorgos Lanthimos (dernier film en date : Mise à mort du cerf sacré, bientôt dans nos... Lire l'avis à propos de Faute d'amour

3
Avatar Bea Dls
8
Bea Dls ·

Je ne te dessinerai pas de mouton

Si l’on devait chercher une adaptation fidèle du « Petit Prince » de St-Exupéry au cinéma, ce serait probablement vers ce « Faute d’Amour » qu’il faudrait se reporter (non, le machin en images de synthèse moches sorti en 2015 ne compte pas). Jugez plutôt : un enfant blond, s’émerveillant des beautés de la nature, déchiré par l’univers impitoyable des « grandes personnes ». Ces dernières,... Lire l'avis à propos de Faute d'amour

1 6
Avatar Dany  Selwyn
8
Dany Selwyn ·