Le droit des femmes, c'est en option ?

Avis sur #Female Pleasure

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Très beau documentaire qui, à travers 5 pays, nous invite à suivre le parcours de 5 militantes pour le droit & la cause des femmes.

Leurs témoignages sont sidérants (victime de viol, d'attouchements, d'excision, du judaïsme radical ou encore de la liberté de penser et d'utiliser son corps comme bon lui semble), toutes sont des victimes du patriarcat ou de la société qui en est arrivée à oublier la place de la femme.

Victime de viol au sein de l'église, d'attouchements dans l'un des pays les plus dangereux au monde pour les femmes (en Inde, une femme y est violée toutes les 2h), d'excision (acte d'une extrême barbarie et d'un autre temps) qui,aussi surprenant soit-il, y est encore largement pratiquée à notre époque, l'emprise du judaïsme radical (aussi bien mental que physique), l'aberrante misogynie qui règne au Japon où l'on célèbre en grande pompe le "Kanamara Matsuri" (fête de la fertilité où le thème central est le pénis (où est la place de la femme ?) alors qu'au même moment, des juges s'indignent qu'une artiste performeuse fasse un moule de sa vulve et l'expose comme une oeuvre d'art (la vulve et les organes sexuels féminin ont été déclaré obscène par les juges).

Deux poids, deux mesures. Les femmes sont cantonnées à rester dans l'ignorance (la vulve, le vagin et tout ce qui s'ensuit sont tabou dans certains pays/religions car ce sont des sujets tabous, "sales", que l'on ne doit pas aborder. A contrario, parler du pénis et de la sexualité masculine n'a jamais gêné qui que ce soit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 354 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de RENGER #Female Pleasure