A ces fêtes de famille barbantes

Avis sur Festen

Avatar Alfredollieric15
Critique publiée par le

Tintement de l’argenterie sur le verre. Silence de cimetière dans la salle. Quelques rires par-ci par là viennent déstabiliser cette ambiance. Une bouteille de vin. Non en fait, quatre, cinq… dix bouteilles de vin ! Parce que cette soirée sera mémorable. Cette soirée sera plongée dans une tension montante, que l’ivresse ne fera qu’accentuer.
Toute cette agitation, cette hypocrisie des fêtes de famille seront perturbées ce soir. De cette soirée, personne n’en ressortira indemne.
Une atmosphère de Dikastèrion règne dans la salle à manger.

Un homme se lève. Contrairement aux gens autour de la table, celui-ci n’est pas dans son assiette. Et le plat qui lui est servi ne fera qu’accentuer son dégout envers l’attendance. Il élève son verre : « J’aimerais porter un toast… à Thomas Vinterberg pour le drame qu’il vient de nous exposer ici. Il nous rappelle à tous, ici réunis autour de cette table, ô combien l’intrigue dans le 7ème art domine » il marque une pause « pas besoin d’artifices exorbitants pour tenir son spectateur en haleine. Encore moins besoin de jeux de lumière dans tous les sens, d’une photographie qui imprime la rétine. Il nous le montre une fois de plus ».
Il marque une pause, pour imprégner dans la salle ce silence froid. Puis, reprend plus fort : « j’aimerais également porter un toast, à tous les grands scénaristes, conteurs d’histoire et autres dialoguistes, sans qui le cinéma ne serait rien, car c’est eux qui font de cet art ce qu’il est…. Ou du moins ce qu’il était, car la force du récit se perd ». Il avale une gorgée de vin, souffle un bon coup : « à Thomas, et à tous ses acteurs, pour cette mise en scène ». Il s’assied. Soudainement, les convives reprennent leurs discussions dans un brouhaha général.
Personne, non personne, n’en ressortira indemne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 187 fois
1 apprécie

Autres actions de Alfredollieric15 Festen