Avis sur

Final Hours par Laura Emilie

Avatar Laura Emilie
Critique publiée par le

Waouh. C'est le premier mot qui me vient à l'esprit quand je repense à ce film. J'en avais entendu parler ici et là mais je ne savais pas exactement de quoi ça parlait, ni quel style abordait le film et puis un soir je me suis lancée et franchement je ne regrette pas du tout. Ce film est une merveille, vraiment un coup de cœur. Et c'est encore une fois un film australien, j'en ai vu quelques uns et à chaque fois ils sont réussis, ils ont vraiment du potentiel là bas !

Le film commence douze heures avant la fin du monde, voilà d'emblée on sait à quoi s'attendre. Pas de héros pour contrer l'astéroïde ou pour aller faire on ne sait quoi, ici c'est clair et net tout le monde sera mort d'ici douze heures, l'humanité sera éteinte. On fait la connaissance d'un couple, James et Zoé, ils viennent de passer la nuit ensemble, ils se réveillent dans une jolie maison au bord de la mer et alors que Zoé voudrait attendre ici que la mort se présente, James lui veut se rendre à la fête ultime, une fête de fin du monde, une fête où tout est permis. Il part et en route il croise que ce l'humanité fait de pire en temps de crise : des hommes qui s'entretuent, qui pillent, qui cambriolent, qui kidnappent une gamine pour la violer... Face à cette horreur deux choix s'offrent à James : continuer sa route et partir faire la fête, de toute façon tout le monde sera mort d'ici peu ou alors braver le danger et avoir une dernière fois une once d'humanité ?

Ce film est remarquable, déjà de réalisme, c'est brut, c'est nature et c'est la vie, j'ai vraiment aimé cet aspect-là. Je ne connaissais pas les acteurs (ou alors je me suis rendu compte après que j'en connaissais certains) donc ça renforce le côté "normal" du film, pas de grosse tête d'affiche ni rien. Les décors naturels de l'Australie se prêtent à merveille à cette ambiance apocalyptique, c'est sec, aride, ça donne chaud rien que de s'imaginer là bas. On joue à fond la carte du réalisme et de la sobriété et c'est ça qui fait la force du film, on se retrouve dans des situations réelles et forcément on peut facilement s'imaginer à la place de certains personnages. C'est tentant de faire une méga fête avant de mourir, de boire jusqu'à plus soif, de se droguer pour ne pas affronter la réalité qui nous attend, mais c'est aussi tentant d'aider une petite fille à retrouver son papa pour qu'elle ne meurt pas seule.

Sincèrement gros coup de cœur pour ce film, ça m'a beaucoup touchée, vraiment émue, j'ai pas mal pleuré en le regardant je dois bien avouer. L'histoire est excellente, la fin est magnifique, les acteurs sont poignants. Franchement une vraie réussite, si vous ne l'avez pas encore vu je vous le conseille vivement, c'est mon premier gros coup de cœur de l'année 2016 et vraiment c'est le genre de film qui aurait largement mérité une sortie en salles et pas seulement un DTV, quand je vois les daubes qui passent au cinéma et à côté de ça un film comme ça qui va sûrement passer inaperçu ça me fait mal. A voir absolument !

http://cinemalorawonka.tumblr.com/post/142686045162/these-final-hours-20-janvier-2016

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 686 fois
4 apprécient

Laura Emilie a ajouté ce film à 1 liste Final Hours

  • Films
    Cover Films vus et (ou) revus en 2016

    Films vus et (ou) revus en 2016

    Films vus et (ou) revus en 2016 : DVD, BRD, télé ou ciné, tous les films de 2016. Première année que je réalise une liste de ce...

Autres actions de Laura Emilie Final Hours