Avis sur

Fish Tank par StrangePeople

Avatar StrangePeople
Critique publiée par le

Si je devais sélectionner une chose qui m'a plu dans Fish Tank, ce serait sans hésiter le jeu de Katie Jarvis. Sans tomber dans la caricature (pourtant très facile dans ce genre de rôle), elle parvient à incarner une ado paumée parfois drôle et parfois pathétique.. Entre autres.

Les trois ayant un lien direct, il me semble normal de parler des rapports entre Fish Tank, Dog et Wasp. (enfin surtout de Dog et Fish Tank, en fait, Wasp étant un peu à part)
Ces trois œuvres d'Andrea Arnold évoluent dans le même environnement (des banlieues anglaises très pauvres) et on retrouve les mêmes types de personnages et d'histoires dans les trois films.. Avec néanmoins un gros avantage pour Fish Tank : sa durée.

Si dans Dog le personnage de l'adolescente avait exactement les mêmes envies que Mia (soit attirer l'attention, plaire etc.), il est bien mieux réussi dans Fish Tank grâce à la durée de ce film (comparée aux huit minutes de Dog) qui nous permet de nous attacher à Mia, de comprendre sa philosophie, ses envies, ses actions...

Dans les trois films, on retrouve une figure maternelle bien particulière. Lorsque dans Wasp on fait face à une mère irresponsable/vulgaire mais aimante avec ses enfants, dans Dog et dans Fish Tank c'est différent.. Les deux mères sont ici violentes, vulgaires, et surtout super méchantes avec leurs gosses.

Dans cette énième ressemblance entre Dog et Fish Tank, c'est à mon avis encore une fois Fish Tank qui l'emporte avec un personnage bien plus développé, moins mis en avant mais tout aussi important. L'actrice est bonne (dans son jeu d'acteur, rho, tout de suite des pensées douteuses...) et a finalement un rôle bien plus complexe que celle de Dog.. Dans la dernière scène avec la mère dans Fish Tank on voit par exemple toute la complexité du personnage, qui oscille entre haine contre ses filles et besoin de reconnaissance de leur part..

Le personnage de Connor ne fait pas exception à cette complexité puisqu'il est lui aussi très difficile à cerner. Pendant tout le film, j'en étais fan, je me disais que c'était ça qu'il fallait à Mia parce qu'il mettait enfin une figure paternelle dans l'histoire.. Puis quand ils ont commencé à faire des cochonneries sur le canapé c'était moins vrai, du coup. Le masque tombe, et on réalise en même temps que Mia qu'il n'est peut-être pas si parfait que ça, au final.

Les trois personnages principaux (je ne parlerai pas des secondaires, parce que c'est principalement ces trois là qui sont intéressants à analyser) sont ainsi plutôt similaires dans leur recherche de bonheur, d'attention, de reconnaissance.. Mia fuit sa mère, sa mère fuit ses enfants, et Connor fuit sa famille.. C'était évident que leurs relations seraient ambiguës.

Outre les personnages, la réalisation est bien menée quoique très ressemblante à celle de Dog (un peu moins à celle de Wasp) puisqu'on fait face aux mêmes types de plans, aux mêmes décors, aux mêmes cadrages.. Le tout encore une fois bien plus développé dans Fish Tank. J'aime beaucoup le style d'Andrea Arnold qui parvient à alterner scènes très violentes et scènes poétiques, scènes de cul et scènes humoristiques, et j'en passe.

Bref au final c'est un bon film, plein de justesse et très émouvant, avec des personnages aussi complexes que géniaux. Une bonne surprise.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 422 fois
3 apprécient

StrangePeople a ajouté ce film à 1 liste Fish Tank

Autres actions de StrangePeople Fish Tank