Rien dans la tête

Avis sur Floride

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Intéressant mais mou.

Le scénario présente quelques situations sympathiques et traite intelligemment de son thème. C'est vraiment dans les rouages mécaniques que la narration pose problème. À savoir un manque d'enjeux : l'auteur décide d'adopter le point de vue du malade, ce qui est forcément casse-gueule, car au vu de la maladie, difficile de ne pas sombrer dans le misérabilisme. "Still Alice" aborde le même thème mais de manière plus intéressante : la malade est consciente de sa maladie et lutte contre elle par des petits trucs, des petits aides-mémoires. Cela n'a l'air de rien et pourtant c'est énorme, car en installant ce dispositif, l'auteur permet à son personnage de savourer quelques petites victoires, amenant donc un peu de couleurs dans ce triste récit. Ici donc, ce n'est jamais le cas. Tout n'est pas mauvais pour autant : les relations qu'entretient le malade avec différents parents sont bien menées et puis surtout il y a cette utilisation de l'ellipse qui est fort intéressante.

C'est plutôt bien filmé, agréable à regarder. C'est surtout Jean Rochefort qui procure tout le plaisir du film : malgré son grand âge il pétille et donne beaucoup d'énergie pour interpréter ce rôle. Kimberlain assure, les deux aides aussi, le reste, y compris Laurent Lucas, peine à se montrer à la hauteur. La musique, enfin, m'a déplu, trop envahissante, manquant de discrétion et de subtilité.

Bref, "Floride" manque d'enjeux narratifs, d'obstacles, de résolution ; tout n'y est que misérabilisme au fond, et c'est un peu dommage d'un point de vue cinématographique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 276 fois
3 apprécient

Autres actions de Fatpooper Floride