Fou de toi: L'amour à la folie

Avis sur Fou de toi

Avatar lugdunum91
Critique publiée par le

30eme film de l'année, je découvre cette rom-com espagnole de Dani de la Orden abordant des sujets peu communément traités dans le cinéma traditionnel.

On suit l'histoire d'Adri, un journaliste qui après avoir passé une nuit de rêve avec une femme nommée Carla décide de se faire malicieusement hospitaliser dans l'établissement psychiatrique où vit la femme afin de la retrouver et lui révéler ses sentiments.

Si une historie d'amour impossible entre deux êtres que tout oppose est la pierre angulaire de toute rom-com qui se respecte, la traiter par le prisme de la maladie mentale est en revanche quelque chose d'assez singulier.

Preuve certainement d'un certain tabou dans la société qui se veut normaliste où toute différence est montrée du doigt.

En effet, si leur rencontre, aux allures de rêve hallucinatoire éveillé pour cet homme tellement sûr de parfaitement maîtrisé sa vie, est quelque chose de purement jouissif pour son esprit, le retour à une réalité bien moins euphorique est pour lui quelque peu brutal.

Par la suite, il fera peu à peu connaissance de ce monde tant lointain pour lui et au fur et à mesure d'échange avec ces habitants, il prendra conscience de ces préjugés qu'il a malgré lui et de la stigmatisation systématique que fait subir la société aux personnes qui sont différentes.

Certains trouveront cela peut être rempli de bons sentiments voire inutile mais en ces temps de méfiance de l'autre et de la peur de la différence, rappeler que malgré ces divergences, chaque personne est humaine avant tout avec une histoire personnelle qui leur est propre à quelque chose de sain et de bon.

On dit souvent que quelqu'un aime à la folie mais la remarque que le réalisateur fait c'est tout simplement: L'amour est-il plus fort que la folie? Ou plus exactement, peut-on dépasser un marqueur social handicapant, ici la maladie mentale, par amour?

Ici, aucunes pathologies (bipolarité, schizophrénie paranoïaque, tocs, maniaco-dépression) ne sont montrées comme des tares qu'il faudrait honteusement cacher mais comme des éléments propres à l'identité d'une personne à part entière qu'il faut prendre en compte pour l'apprécier pleinement.

Le fait que le réalisateur décide de montrer de façon positive ces personnes marginalisées par la société en démontrant qu'ils sont avant tout des personnes avec des sentiments et émotions est quelque chose de très pédagogique mais surtout très humain et rien que pour cela, c'est un grand Oui.

L'histoire en elle-même est très bien rythmée avec trois gros actes assez bien définie et équilibrée alternant les moments comiques, d'action et d'émotions tout en permettant de développer de façon sereine les situations ainsi que les personnages sans qu'il y ait de longueurs.

Les personnages sont très attachants (leurs troubles n'étant pas grossièrement montrés) et certaines de leurs histoires sont bouleversantes ce qui permet au spectateur de se rapprocher d'eux et d'être conquis par cette folie douce ambiance.

Les acteurs son top que ce soit le couple principal avec une Susana Abaitua solaire et pleines de sensibilités -me rappelant un peu Catherine dans le film Jules & Jim de Truffaut- qui développe une très bonne alchimie avec son partenaire mais aussi les rôles secondaires tel que celui de Luis Zahera, touchant de sincérité qui arrive à apporter une pierre à l'édifice.

Au niveau technique, rien à redire, c'est nickel, que ce soit au niveau visuelle (cadrage, étalonnage, multiplicité des décors) que sonore (mixage, BO,..).

C'est en fin de compte, une bonne histoire sur un sujet peu traité, avec de très bons personnages et interprètes et j'ai pris un grand plaisir devant ce métrage que j'estime de très bonne qualité.

A découvrir sans craintes et par tous!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 872 fois
5 apprécient

lugdunum91 a ajouté ce film à 1 liste Fou de toi

  • Films
    Affiche Mulholland Drive

    Film vu en 2021

    Avec : Mulholland Drive, Elephant Man, Pieces of a Woman, Delicatessen,

Autres actions de lugdunum91 Fou de toi