👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

A vrai dire, je ne vois pas quoi attendre de plus d'une collaboration entre Burton et Disney.

Il suffit de connaître un peu le réalisateur pour se rendre compte que ce film est un hommage. A son enfance, à ses films favoris, à son court métrage. Je le dis, j'aime le travail de Tim Burton. Et devant ce film, je me suis régalée.
D'autres crieront à l'auto référence, moi je leur réponds : Tant mieux.

Car, on retrouvera dans ce film toute la magie qui a fait les meilleures productions du réalisateur. La technique stop motion n'est pas une nouveauté, certes, mais fonctionne magnifiquement bien, et garde l'originalité du style.
Aussi bien qu'à l'histoire de Burton, le film rend hommage à de multiples grands films, toujours dans le but de faire sourire le spectateur. Victor ( encore un ) ressemble beaucoup au petit Burton incompris, introverti, et pas très sociable. Mais Victor lui, est premier en science. Victor, lui encore, arrive à braver le sort et à ressusciter son chien. Et c'est là que Burton donne vie à tous ses fantasmes de gamin.
Les parents sont des personnages pour le moins gentils, mais ne le comprennent définitivement pas. Retournement de situation lorsque son père admet que les adultes ne comprennent parfois rien à rien. On reconnaîtra la banlieue, décor de nombreux autres films du réalisateur, avec ses maisons " moyennes ", à prix " moyens ".
La patte artistique est sans contexte tirée des superbes dessins du réalisateur, aussi bien pour créer des personnages brillants que des monstres atypiques. L'humour est accessible à tous, mais jamais lourd. Les plus gros monstres sont ironiquement crées par les enfants, telle une envie de donner la vie à ses plus grandes frayeurs.

Le tout est aussi bien accessible aux petits, qui y trouveront là une histoire attendrissante et originale, qu'aux grands qui sauront aller voir plus loin et savourer les nombreux cleins d'oeil éparpillés.
Misty
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films d'animation Disney

il y a 9 ans

2 j'aime

Frankenweenie
Cinemaniaque
8

Critique de Frankenweenie par Cinemaniaque

Je l'avoue volontiers, depuis 2005, je n'ai pas été le dernier à uriner sur le cadavre de plus en plus pourrissant du défunt génie de Tim Burton. Il faut dire qu'avec ses derniers films (surtout...

Lire la critique

il y a 9 ans

51 j'aime

2

Frankenweenie
cloneweb
5

Critique de Frankenweenie par cloneweb

Tim Burton n’est il pas un réalisateur surestimé ? Quand on regarde sa filmographie, on se rend compte que le réalisateur n’a rien fait de démentiel depuis Sleepy Hollow en 1999. Vous me citerez...

Lire la critique

il y a 9 ans

42 j'aime

3

Frankenweenie
Jambalaya
5

ADIEU...

Beaucoup vont aimer cette nouvelle oeuvre de Tim Burton, sa moyenne en témoigne et c'est tout à fait compréhensible. Si l'on prend le film pour lui-même, il n'y a en effet pas grand chose à...

Lire la critique

il y a 9 ans

32 j'aime

17

Pokémon Bleu
Misty
10

Les Pokémon c'est comme les cacahuètes, quand on commence, on ne peut plus s'arrêter.

Mon premier jeu que j'ai fini moi même, avec ma console rien qu'à moi. *_*. Sans rire, Pokémon m'aura tout appris durant mes toutes premières heures de jeu. Que l'eau éteint le feu, mais qu'il ne...

Lire la critique

il y a 10 ans

7 j'aime

1

Imaginaerum
Misty
7
Imaginaerum

Song of Myself

Je dois avouer que le film m'a tiraillé entre moments d'émerveillement, et petites déceptions. Tout d'abord, si vous n'aimez pas la musique, il y a peu de chance que vous aimiez le film. Ils sont...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

Harry Potter et l'Enfant Maudit
Misty
4

Harry Potter et Non

Ça fait sacrément mal au cœur de mettre une note pareille à un Harry Potter. Outre l'aspect "fanfiction" de l'écriture, qui peut à la rigueur s'excuser par le format, ici une pièce de théâtre, c'est...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime