Coucou du veux voir ma Griiffe?

Avis sur Freddy : Les Griffes de la nuit

Avatar AngryWolf
Critique publiée par le

Cette semaine je vais pousser un très gros coup de gueule, mais un VRAIMENT ENORME COUP DE GUEULE ! Car je m'occupe de Freddy Les Griffes de la nuit version 2010. C'est un film que tous mes potes qui l'ont vu et qui savent que je suis un fan m'ont toujours dit ne surtout pas voir. Conseil que j'aurai continué à suivre si je n'écrivais pas cette chronique. Puis quand je me demandais quel film je pourrais bien me faire cette semaine, je me suis rappelé de celui là et j'ai pensé que se serait drôle de m'en occuper et de voir ce qu'on a bien pu branler avec. ET BIEN J'AURAI PAS DÛ ! Ce film est un saccage pur et complet du héros d'une saga qui a eu ses hauts et ses bas mais qui n'a jamais subit un tel outrage que ce remake merdique !

Revenons au commencement, Freddy Krueger, est un des grands monstres des années 80 aux cotés de Jason, de Pinhead de Hellraiser, de Chucky ou des tueurs de Halloween et Massacre à la Tronçonneuse. C'est un de ces grand monstres classiques élevés au rang de culte dans le cinéma d'horreur, dont on compte les films par dizaine chacun et qui est en effet de loin mon préféré. Cette époque bénie où on se foutait complètement du réalisme ou du sérieux et où on te faisait un truc barré à souhait mais qu'il t'éclatait comme jamais. L'époque où le plus important était le charisme du méchant, où les victimes crevaient de manière les plus chelous et qu'on ne faisait pas du gore juste pour le gore, exemple Hostel ou Saw.

Pourquoi donc Freddy ? Parce que c'était le plus cintré de tous, vu qu'il tuait dans les rêves, il n'y avait plus aucune limite à l'imagination du réalisateur qui te pondait des manière des mises à mort totalement dingues et surtout Freddy qui avait un sens de l'humour noir et de la mise en scène affolants. Le seul tueur qui peut vous faire passer dans une trancheuse à lamelles tout en débitant d'énormes conneries du genre « Vous voulez des tranches fines ou larges madame ? » Vous voyez le genre quoi ?

C'est à Monsieur Wes Craven Himself que nous devons ce monstre sacré qui fut magistralement interprété dans chaque épisode par Monsieur Robert Englund, qui joue les tueurs pervers comme personne dés 1984 dans les Griffes de la Nuit ou Nightmare On Elm Street puis dans les 6 suites qui sont sortis dans la décennie, dont excellent N°3, les Griffes du Cauchemars, le magnifique N°7 Freddy Sort de la Nuit où Wes Craven reprenait le volant de sa licence pour un superbe exercice de mise en abyme. Il faut aussi y ajouter l'étrange délire des années 2000, Freddy Contre Jason dont on aurait vraiment pu se passer.

Petite précision pour les filles, Les Griffes de la Nuit premier du nom est aussi le premier film d'un tout jeune Johny Depp ce qui fait un bonne raison de le voir et pour les mecs c'est aussi le seule et unique film où vous le verrez crever donc c'est une bonne raison aussi.

Bon blagues à part occupons nous de la saloperie.

Personnages : Bon premier truc qui m'a fait hurler, on a pris un nouvel acteur pour Freddy, ok Robert Englund a plus de 70 balais, mais je suis sur qu'il aurait reprit son rôle fétiche une fois de plus, surtout que sa carrière est très au ralenti donc il doit pas coûter bien cher...ou alors il n'est pas encore sénile au point d'avoir accepté une connerie pareille.

Celui qui reprends le masque brûlé, le chapeau, le pull et les griffes est donc est Jackie Earle Haley, un CV assez vide entres films et séries de secondes zone, un rôle dans Shutter Island et celui de Rorschach dans les Watchmen (Même si le fim est très bon, avouons le son rôle ce résume à porter les images de synthèse alors on parle pas de performance d'acteur).

Qui nous campe un Freddy sans la moindre note d'humour, qui en fait ne parle même quasiment pas, qui perd donc tout son charme et son fun pour devenir un monstre de film d'horreur comme un autre.

Ensuite les victimes, je vais pour une fois faire une entorse à une de mes règles et rentrer dans la partie réalisation dés maintenant. Freddy s'attaque à des jeunes qui ont habituellement entre 14 et 17 ans, on est bien d'accord ? Alors dans les rôle de « La Pute N°1 dont on a rien à taper parce qu'elle meurt » Katie Cassidy, 26 ans, un CV de séries merdique genre Gossip Girls, Supernatural, Melrose Place remake.

Pour Nancy Holbrook, qui est censé être la grand héroïne, Rooney Mara 27 ans vu dans the Social Netwok et Urban Legend 3, et prochainement dans le remake de Millenium.

Celui qui repend le rôle de Johnny Depp, Kyle Gallner 26 ans, vu dans plus de série TV que je ne saurai en compter, dans Jennifer's Body ou plus récemment Red State.

Et pour les deux autres couillons qui meurent aussi, 24 et 26 ans !

Vous voyez où je veux en venir ? Qu'on fasse jouer des rôle d'ados à des gens de 18-22 ans pour une histoire de loi sur le travail et de boutons sur la gueule, je le comprend très bien, mais une moyenne d'age entre 24 et 27, CA SE RAMARQUE UN TOUT PETIT PEU ! Au début je me suis même demandé si ils avaient pas transposé l'action à la fac et quand j'ai compris que non j'étais mort de rire...

Scénario : Dans un Freddy le scénario n'est pas vraiment le truc le plus important, surtout pour un remake, bah oui c'est déjà écrit. Et quand t'es pas trop con, tu reprends le travail de ton illustre prédécesseur, tu remets juste les chose à jour avec notre époque et tu essaye gentiment de ne pas massacrer le travail des adulte. Tout ce qui n'a pas été fait dans ce film.

Premièrement, on ne commence pas avec l'héroïne principale, Nancy, mais la fameuse pute dont on en rien à foutre qui trust les 20 premières minutes du film et qui fait peine à faire croire qu'elle à 16 ans, bah oui quand on en a 10 de plus, c'est pas évident, surtout quand on est gaulé et fringué comme une hipster new-yorkaise . Nous sommes dans une petite ville d'Amérique profonde je vous rappel. C'est un peu le syndrome Harry Potter 7 seconde partie... « Si si Dumbledore, j'ai encore l'age d'aller à l'école et non de terminer un master à la fac ».

Ah oui, aussi un autre mec s'est fait buter au début sous ses yeux, alors elle se met à parler avec Nancy et les deux autres guignols qui font apparemment tous les même rêves bizarres et qui ne sont pas censés se connaître ni êtres copains. Donc on ne comprend pas pourquoi ils s'adressent la parole. Et 5 minutes plus tard ils comprennent tout autant sans raison qu'ils ne doivent pas dormir sinon le mec méchant de leurs rêves va les tuer. Vous trouvez mon recit confus ? Normal j'essaye de retranscrire la suite des événements tels qu'il se passent dans le film !

Nous on ne pige absolument rien, ainsi eux ils doivent tous avoir un QI de 250 car ils comprennent tout!

Dans l'original, ils sont tous amis, et c'est un par un qu'ils se mettent à rêver de Freddy et un par un qu'ils se font tuer, c'est petit à petit qu'il comprennent que Freddy existe et c'est qu'aux deux tiers du film qu'il tentent d'arrêter de dormir. Là on nous balance toutes les infos en vrac, dès le début, ce qui ne laisse que très peu de suspens et qui vous vaudra des regards particulièrement perplexes vers votre écran.

C'est comme Nancy qui apparaît à rebours, présenté comme un personnage secondaire au début et qui seulement ensuite après la mort de Pute N°1 devient le main rôle. Jolie tentative, mais c'est fait uniquement pour un personnage marquant dont tout le monde attend la venue, dans le cas présent ça aurait du être Freddy. Mais pas pour Nancy, surtout joué par une nouvelle actrice, on aurait du la présenter direct, ici ça n'ajoute que de la confusion.

Le grand art de Craven dans l'original fut aussi d'avoir réussi à entretenir cet effet que même ses victimes ne croient à l'existence de Freddy que petit à petit, car étant un rêve il ne laisse pas de trace et entretient le doute sur sa réalité. Le mec accusé du meurtre de la première fille se fait pendre par Freddy dans la cellule chez les flics. Les adultes pensent donc qu'il n'y a rien de surnaturel et enferme les enfants dans un sentiment d'abandon total face à celui qui veut les tuer.

Là c'est tout le contraire, et d'une il fait tout pour qu'on le connaisse, pour qu'il soit reconnu et que personne ne doute de son existence.Et exit aussi le coté malsain de Krugger et bonjour un sauvage bourrin griffu. Vous savez on a déjà Wolverine dans la catégorie...

Enfin, il ne cherche pas qu'à les tuer, il veut leur faire comprendre quelque chose, les mener vers un endroit dans le monde réel pour qu'ils sachent. A partir de là on est dans l'invention pure et simple de la nouvelle équipe et c'est parti pour le bordel de l'explication à la con sur pourquoi il est un tueur et veut se venger :

Histoire originale : Freddy Krugger était un tueur d'enfants de la ville qui ne pouvait être ni arrêté ni condamné faute de preuve. Donc les parents de la ville le pourchassent jusque dans la fonderie où il travail, y foutent le feu et le tuent, des années plus tard il revient se venger dans les rêves de leurs enfants. Merci on plie on range, passons au massacre.

Histoire 2010 : Tous les enfants personnages du films allaient à la même école maternelle où il y avait un jardinier qui vivait dans la cave de l'école et qui aimait jouer avec les enfants, surtout Nancy. Aprés que les parents ont trouvé des marques bizarres sur les enfants, ils les interrogent et apprennent que tonton Freddy ne faisait pas que jouer à la poupée avec eux. (APPROUVED BY PEDOBEAR)

Mais au lieu de porter plainte à la police ils le pourchassent dans une usine où ils foutent le feu, le tuent et séparent les enfants pour qu'ils oublient les fameux événements. Quelques années plus tard, il revient pour se venger, mais sous entend qu'il aurait été innocent. Donc les derniers ados, retournent à l'école maternelle pour retrouver la fameuse cave secrète de Freddy où il y aurait eu les preuves de son innocence. Ils la trouvent en 5 minutes alors que les parents ont tout fouillés pendant des semaines. Et finalement, Freddy n'était pas innocent !!!!!

Il voulait juste que Nancy retrouve les photos qu'il a prit pendant qu'il lui faisait des choses, pour qu'elle se souvienne et ressente le mal qu'il lui a fait enfant !!!

QUOI?!?Mais attendez, Freddy est un monstre vivant dans les cauchemars et pouvant les modeler à sa guise qu'est ce qu'il en à foutre de lui faire se souvenir des sévices qu'il lui à fait subir de son vivant ? Mais PUTAIN ! IL PEUT LUI FAIRE SUBIR UN MILLION DE FOIS PIRE DANS SON MONDE !! Il a le pouvoir de la désanusser avec un épluche légume rouillé ! Ou de lui sortir son intestin grêle pour lui rentrer dans la bouche. De lui arracher les yeux, les ganglions et les reins puis de jongler avec en chantant la Macarena ! MAIS PAS DE SE LA JOUER PETIT JEU PSYCHOLOGIQUE A MORT MOI LE NOEUD POUR MONTRER A QUEL POINT IL ETAIT MECHANT DE SON VIVANT !!

Freddy ne veut pas te faire comprendre des trucs ce qu'il veut lui c'est faire de la corde à sauter avec tes tripes, t'opérer de l'appendicite avec un clou de chemin de fer et te chatouiller les amygdales avec ses griffes MERDE !! (On me signale que j'y vais un peu loin là, calmos Evguen, Calmos...)

Enfin bon voilà le scénario est massacré quoi...

Réalisation : Alors qui est la tâcheron chargé de mener ce bateau moisi tout droit dans un iceberg, c'est Samuel Bayer qui.............................................................attendez c'est pas possible, il doit y avoir un erreur sur Allociné...Je vais voir wikipedia, d'autres sources....Non mais c'est quoi ce délire ce mec n'a aucun CV en tant que réalisateur...Il a juste été directeur de la photographie sur le projet collectif 11 Septembre et sinon il fait toute sa carrière à réaliser des.....clips vidéos et des....enregistrements de concerts.....Non...Mais c'est pas possible.....MAIS ON SE FOUT DE NOTRE GUEULE OU QUOI ? DEPUIS QUAND ON LAISSE A UN DEBUTANT PAREIL LA DIRECTION D'UN PROJET COMME CELUI LA !! QUI EST L'INFAME PETIT TROU DU CUL QUI DETESTAIT FREDDY AU POINT DE LAISSER UN CONNARD DE NOOB REALISER LE REMAKE ! C'EST UNE HONTE ! UN SCANDALE !!

Alors je vais la faire brève car comment critiquer de manière constructive un film qui a été réalisé par un mec qui ne sait même pas ce qu'il fait. OK je jette quasiment tout pour ne dire que l'essentiel. C' est à dire que toute l'action est chiante et très lente, sauf quand le rythme accélère brusquement et devient trop rapide au point qu'on ne comprenne plus rien.

Ça ne fait absolument par peur, faute au fait que toute l'ambiance horreur à été foutue aux ordures pour le replacer par le truc moderne de te faire sursauter une fois toute les 1/2 heures et encore je suis gentil.

Une lumière très sombre, qui enlève encore une partie de la visibilité. On voit que le « réalisateur » a vu au moins une fois le film car il tente de reproduire les scènes culte de l'original, comme le meurtre au plafond, la baignoire, la salle de classe, la cellule et quelques autres mais en les bâclant toutes. Elles ont toutes perdues leur âme et leurs pics d'intensité comme si il voulait volontairement leur faire perdre de l'importance. A mon avis l'arrogance du débutant qui pense faire mieux que l'original.

Freddy donc sans aucun humour, mais aussi sans aucun pouvoir, il se content de tuer des gens à coups de griffes, donc plus aucune classe ni aucun fun. Son masque est moche, pour ce prix là autant reprendre celui d'origine, là on dirait qu'on lui à collé du chili sur la gueule puis qu'on a jouté quelque couches de sparadraps les unes sur les autres pour faire croire à des brûlures.

La musique est à chier, les scènes s'enchaine sans la moindre logique, les plans de caméra n'ont aucun intérêt et peuvent même rivaliser avec un épisode de Plus Belle La Vie.

La direction d'acteur est minable, il se contentent de faire des têtes de cabillaud panés ou de hurler comme des truies égorgées...

Enfin là je vois pas ce que je peux dire de plus, c'est juste navrant, c'est comme si je demandais à critiques de Cahiers du Cinema de faire un article sur mon film de BAC, ça n'a aucun sens. Je jette l'éponge pour cette partie je suis trop atterré.

Au Final : Freddy c'est mon monstre préféré à moi, à un tel point que je lui ai même écris une chanson au lycée « Freddy Krugger Superstar », j'ai l'occasion de voir des films magiques comme des navets avec lui, si vous me croyez pas allez regarder « Freddy 6 : la Fin de Freddy ».

J'avais déjà parlé dans la critique de Conan de ces remake pourri fait uniquement pour le fric par des producteurs sans scrupules et réalisés par de jeunes réalisateurs pas toujours libres de leurs mouvement. Mais là on est en dessous de tout, il m'a été donné d'en voir des remake de merde, mais un loupé à ce point rarement. C'est à croire qu'on n'aimait pas le perso et qu'on a voulu le massacrer exprès, quitte à payer beaucoup d'argent pour ça. Dépouiller à un tel point un personnage de son ame et de tout ce qui faisait de lui un culte pour ne garder que les griffes, le pull-over et le chapeau, c'est tout bonnement consternant.

Le seul truc qui me rassure, ca a été un tel bide, qu'il ne tourneront pas un 2 et donc massacreront plus mon cher Freddy qui restera à jamais un des monstres sacrés des années 80. Et pour finir je ne peux pas m'empêcher de vous chantonner la comptine de Freddy, imaginez de voix de petites filles pour le coté flippant :

One Two, Freddy's come for your

Three Four Better Lock Your Door

Five Six Grab a Crucifix

Seven Height Gonna Stay Up Late

Nine Ten NEVER SLEEP AGAIN

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3987 fois
1 apprécie

Autres actions de AngryWolf Freddy : Les Griffes de la nuit