Affiche French Connection

Critiques de French Connection

Film de (1971)

Slaloms vers la poudreuse

Si l’on veut palper de près les rues suintantes du Ney York des 70’s, avant la grande victoire du libéralisme touristique et sécuritaire, Lumet (Serpico, Un après-midi de chien, Le Prince de New York ) et French Connection entrent en lice. On retrouve ce grain unique, cette succession de façades et d’échoppe, cette population bigarrée, ces vapeurs aussi délétères que visuellement fascinantes.... Lire la critique de French Connection

72 5
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

C'est vieux mais c'est bon

J’ai honte, oui je dois l’avouer… Depuis longtemps fan de films de gangsters, passion qui a débuté avec les Incorruptibles de De Palma et les différents Scorsese. Je n’avais encore jamais vu French Connection, qui est pourtant un classique du genre ! Notamment récompensé par 5 oscars en 1971 dont celui du meilleur film, meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleur scénario adapté… Derrière... Lire l'avis à propos de French Connection

54 8
Avatar Alexis_Bourdesien
8
Alexis_Bourdesien ·

All right, Popeye's here!

Alors qu'il est en train de surveiller un riche criminel français à Marseille, un policier se fait froidement assassiner. Dans le même temps, à New York, deux flics des narcotiques connus sous le nom de Popeye et Cloudy, enquêtent à Brooklyn. Pour son cinquième film, William Friedkin s'inspire du vrai trafic de drogue surnommé French Connection qui voyait 80% de l'héroïne arrivant... Lire l'avis à propos de French Connection

53 15
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

♫♫ Il porte un chapeau rond, vive le gros con ♫♫

Marseille(s), son soleil, son port, son linge qui sèche aux fenêtres, ses pubs Ricard et ses loufiats qui complotent, où tu rentres chez toi, sautillant, sifflotant, une baguette sous le bras, et où c'est un pruneau qui t'attends. Brooklin, son froid qui pince, ses vendeurs de hot-dogs, ses bars à bamboulas, le Père Noël et Popeye. Où Brody n'est pas encore pécheur de grand requin blanc mais... Lire la critique de French Connection

68 4
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

LE polar emblématique du Nouvel Hollywood !!

Quand French Connection sort en 71, il fait l'effet d'une onde de choc, s'imposant d'entrée comme le film étendard du Nouvel Hollywood, le symbole d'une génération de réalisateurs cultivés et sales gosses ayant les pleins pouvoirs. Le film est devenu célèbre pour son parti-pris réaliste, s'appropriant brillamment les codes, jusqu'alors marginaux pour le grand public, de deux éléments: le... Lire la critique de French Connection

40 2
Avatar Dalecooper
10
Dalecooper ·

Pure Dynamite !

Premier succès majeur de William Friedkin, French Connection trouve son origine dans le livre éponyme de David Moore, s'inspirant de l'enquête bien réelle des policiers Sonny Grosso et Eddie Egan survenue entre les années 60 et 70. Blindé de récompenses, le film connaîtra un succès public et critique retentissant,... Lire la critique de French Connection

27
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

Critique de French Connection par raisin_ver

French connection démarre sur les chapeaux de roues avec un générique minimaliste appuyé d'une musique stridente et stressante. La réalité de cette enquête, celle des vies de Doyle et Russo n'en deviennent que plus frappantes. Dans French connection, les flics font des filatures dans le froid pendant que leur cible déjeune tranquillement dans un grand restaurant, les flics poursuivent les... Lire la critique de French Connection

24 3
Avatar raisin_ver
9
raisin_ver ·

Le renouveau du polar américain!

Ce film est inspiré d'une histoire vraie:2 flics enquêtent sur les réseaux de la French Connection qui importait depuis la France une grande partie de la drogue consommée aux U.S.A. William Friedkin était un jeune réalisateur qui montait et pour la première fois il fait un "gros" film. William Friedkin a démarré en faisant des documentaires dont 1 contre la peine de mort.Et cela se voit dans... Lire la critique de French Connection

11 3
Avatar cinemusic
10
cinemusic ·

Naissance du polar (Chroniques du Panda, à la quête des calins perdus, volume 12)

Résolument réaliste et moderne, French connection laisse le sentiment impossible à combattre que l'on assiste à l'avènement d'un genre. Caméra à l'épaule, attentisme, un aspect pseudo-documentaire qui n'a rien à envier à des films bien plus récents. Dans la nervosité de la réalisation et des courses-poursuites, des scènes d'interrogatoire, à l'inverse dans la passivité des inévitables planques,... Lire la critique de French Connection

11
Avatar SeigneurAo
8
SeigneurAo ·

Filatures

J'aime beaucoup Friedkin ; pourtant, je n'ai pas vu grand chose de lui, et même pas ses deux films les plus connus: "The exorcist" et "The french connection". Bon ben ça en fait un de moins. Le scénario est simple mais pas dépourvu de faiblesses. Sur la fin, le comportement des personnages et surtout les résolutions de l'intrigue se font un peu trop facilement alors que tout du long... Lire la critique de French Connection

6 2
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·