C'est vieux mais c'est bon

Avis sur French Connection

Avatar Confucius
Critique publiée par le

J’ai honte, oui je dois l’avouer… Depuis longtemps fan de films de gangsters, passion qui a débuté avec les Incorruptibles de De Palma et les différents Scorsese. Je n’avais encore jamais vu French Connection, qui est pourtant un classique du genre ! Notamment récompensé par 5 oscars en 1971 dont celui du meilleur film, meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleur scénario adapté…

Derrière ce long métrage qui s’inspire d’ailleurs d’une histoire vraie on trouve à la réalisation le très réputé William Friedkin, qui a réalisé le désormais très célèbre Exorciste un des classiques de l’horreur, et qui est revenu l’année dernière avec le surprenant et très jouissif Killer Joe.

Le film se passe à New York où l’on suit deux flics des stups, Jimmy Doyle et Buddy Rosso chargé de mettre à jour une importante filière de drogue dont un des pontes est un mafieux français qui arrive à New York pour une grosse transaction…

D’ailleurs j’ai éprouvé une satisfaction peut être un peu ridicule mais j’ai trouvé cela vraiment bien de donner le rôle du gangster principal à un français ! Ce n’est pas tous les jours que nous autres mangeurs de grenouilles avons une place dans un grand film américain !
Il faut dire aussi que Friedkin a échappé à la bêtise de faire parler tout le monde dans la langue de Shakespeare et on constate avec grand plaisir que ces français parlent français ! Comme quoi il en faut peu pour être heureux…
Par contre Friedkin n’échappe pas à la bonne vieille caricature ! Notamment au début à Marseille où on trouve un français avec… une baguette !

Au niveau des acteurs on retiendra évidemment le rôle de Gene Hackman, que j’avais notamment bien aimé dans Mississippi Burning d’Alan Parker, et qui a ici un rôle réjouissant, dans son personnage de Bad Cop aux interventions musclées ! Sa prestation qui lui a d’ailleurs valut un Oscar, bien mérité pour cet acteur !
Son compagnon Roy Scheider est lui beaucoup plus en retrait, trop même, on ne risque pas de penser à son rôle en se remémorant le film plus tard…

Le film est remplit de séquences truculentes. Ce qui marque dans ce film est l’omniprésence de scènes de filatures et de poursuites, très réalistes d’ailleurs, que cela soit à pied (notamment celle du semi debut où Gene Hackman poursuit un homme déguisé en père noël) ou en voiture.
Et bien sûr comment ne pas évoquer cette course poursuite d’anthologie entre Gene Hackman et l’homme de main du gangster français, d’abord à pied puis la voiture qui suit le wagon de métro, la grande classe. On aurait voulu qu’elle ne s’arrête jamais !
D’ailleurs je n’ai pas d’exemples qui me viennent à l’esprit comme ça mais ce moment a surement dû être une source d’inspiration pour de nombreux films.
Ces deux personnages de policiers ne sont pas de plus manichéens car ce ne sont ni des gentils policiers au cœur d’ange ni de méchant ripoux qui ne pensent qu’à eux. Notamment à travers les méthodes de Gene Hackman bien musclées ! Et qui ne recule devant rien.
La fin est aussi assez mémorable, une séquence de grosse tension comme dans un bon thriller bien sombre et dont la fin laisse à l’interprétation…

En ce qui concerne la réalisation de Fredkin, il faut d’emblée dire qu’elle a pris un coup de vieux, en même temps French Connection a 40ans ! Mais ce côté vieillo n’est pas pour me déplaire, dans certains genre de films cette caractéristique pourrait être dérangeante comme pour un film d’horreur, mais ici je trouve même que cela donne un certain charme au long métrage, comme un bon vin, il s’est bonifié avec le temps.

L’aspect sonore est lui aussi particulièrement réussi avec des bruitages utilisés de manière adapté à la situation, notamment dans les moments de tension, de stresse comme les filatures et les poursuites.

French Connection est donc un excellent film de gangsters, cru, réaliste, naturel, nerveux, qui avait cassé la baraque en 1971 à sa sortie mais qui en 2013 donne toujours une bonne baffe !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1860 fois
51 apprécient

Confucius a ajouté ce film à 13 listes French Connection

Autres actions de Confucius French Connection