Avis sur

French Connection par raisin_ver

Avatar raisin_ver
Critique publiée par le

French connection démarre sur les chapeaux de roues avec un générique minimaliste appuyé d'une musique stridente et stressante. La réalité de cette enquête, celle des vies de Doyle et Russo n'en deviennent que plus frappantes. Dans French connection, les flics font des filatures dans le froid pendant que leur cible déjeune tranquillement dans un grand restaurant, les flics poursuivent les petites frappes dans des rues sordides, des décharges, des casses. Fouiller une voiture prend du temps, est pénible car il faut tout vérifier, tout démonter tout en faisant patienter le propriétaire. Dans French connection, les personnages français parlent en français et leur anglais est mauvais. Enfin, dans French connection, les flics tirent dans le dos.

En créant un personnage comme Popeye, le film s'est affranchi de toute notion de manichéisme. Popeye est un dur, qui balaie les entraves qu'il rencontre dans son enquête qu'elle viennent de sa hiérarchie ou autre, n'hésitant pas par exemple à frapper, extorquer des informations en usant de violence. Mais la pression lui fait faire des erreurs dont certaines sont irréparables. Sa réaction est d'ailleurs froide, il reste polarisé sur son objectif.

La fin laconique ne fait que renforcer le réalisme du film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 582 fois
24 apprécient

raisin_ver a ajouté ce film à 5 listes French Connection

Autres actions de raisin_ver French Connection