♪ Dîtes à mes amis que je m'en vais ! ♫

Avis sur Frère des ours

Avatar SylvainCopper
Critique publiée par le

Il n'y a pas longtemps, ma sœur a voulu regarder un film que je n'avais pas sorti de sa boîte depuis belle lurette: "Frère des Ours". En ouvrant la boîte, j'ai découvert que le CD n'y était pas, j'ai donc demandé à mes parents de me l'acheter. A la fin de la journée, je l'avais, et je pouvais donc le regarder... Avec ma petite sœur bien sûr.

On suit ici Kenaï est un jeune homme assez turbulent qui reçoit un jour son totem: l'Ours, ce totem est une sorte de signe astrologique déterminé suivant son tempérament et ses aptitudes. Kenaï ne semble pas comprendre pourquoi l'Ours lui a été attribué. Plus tard, lui et ses deux frères Sitka, son frère aîné (dont le totem est l'Aigle) et Denahi, le second de la fratrie (dont le totem est le Loup) vont découvrir que leur panier de pêche a été emmené par un ours. Kenaï se lance alors à la recherche de cet ours, qu'il retrouve au sommet d'une montagne enneigée et décide d'attaquer. Kenaï se retrouve vite en mauvaise posture, ses deux frères tentent alors de le sauver. L'ours attaque Sitka, le frère ainé. Assommé, il regarde l'ours se diriger vers Kenaï et Denahi. Soudain, il plante sa lance dans le glacier sur lequel il se trouve, provoquant la chute de l'ours et la mort de Sitka. Bien que Denahi pense que l'ours n'est pas coupable de la mort du grand frère, Kenaï décide de partir à la recherche de l'ours. Plus tard, Denahi va se lancer à la recherche de son petit frère. Le benjamin retrouve l'ours au sommet d'une montagne et parvient à le tuer. C'est alors que des esprits enveloppent le ciel jusqu'à toucher la montagne, on retrouve alors l'esprit de Sitka qui, pour punir son petit frère d'avoir tué un ours, représentant d'ailleurs son totem, décide de le transformer lui-même en ours. Après la transformation, Denahi apparaît et, voyant les affaires de son frère au sol, pense que l'ours qui a tué ce dernier est celui qu'il a devant ses yeux. Kenaï tombe alors de la montagne dans une rivière. Au réveil de ce nouvel ours, Manana, la chamane qui a donné son totem à ce dernier, lui explique que pour redevenir humain, Kenaï va devoir retrouver les "lumières qui touchent la terre". Pour l'aider dans son aventure, Kenaï va faire la rencontre de Koda, un ourson mignon, qui est bien décidé à l'aider sans savoir que l'ours qu'il a avec lui n'est en fait qu'un humain.

C'est un scénario très intéressant que Disney nous offre ici. Même si beaucoup de personnes ont fait la comparaison de ce film avec "Le Roi Lion", je ne trouve pas que la ressemblance est frappante. Même si l'animation est en retard sur son temps (en 2004 sortait la même année "Les Indestructibles", je vous laisse comparer les deux films), c'est très joli: mention pour les aurores boréales. Les personnages sont très attachants, surtout Koda, l'ourson dont l'histoire est déchirante et va marquer un tournant de l'histoire, je ne vous en dis pas plus. Bien sûr, nous sommes dans un Disney, nous retrouvons donc quelques chansons, qui n'a jamais entendu la magnifique chanson "Je m'en vais" de Phil Collins, une chanson magnifique.

Le film nous permet d'en apprendre plus sur le comportement des ours à travers le personnage de Koda, qui explique que ces hommes avec leur "bâton" (leur lance) sont très dangereux, ces derniers veulent du mal aux ours sans aucune raison. Avouez que ce moment-là fait beaucoup réfléchir, surtout quand on sait que les hommes attaquent beaucoup les ours, il y a quand même un lien avec l'actualité.

Le dénouement est clairement déchirant et m'a fait verser une larme au moment où je l'ai vue, franchement ce film grimpe à la vitesse lumière dans mon top 10, c'est obligé !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 780 fois
2 apprécient

SylvainCopper a ajouté ce film d'animation à 4 listes Frère des ours

Autres actions de SylvainCopper Frère des ours