J'ai le saumon, à moi de raconter !

Avis sur Frère des ours

Avatar Papy_Jr13
Critique publiée par le

Frère des ours ! 44ieme long-métrage d'animation Disney. Ce que j'adore avec ce studio, c'est que dès qu'il adapte une culture étrangère, il ne fait pas les choses à moitié en exploitant ces cultures. On l'a bien vu avec Pocahontas mais c'était limité à cause des colons mais ici, on explore les traditions et la cultures inuits en Alaska !

Je vais traiter le héros et ses frères en rapport avec leur totem qui est un symbole puissant pour comprendre leur évolution.

Kenai : Chasseur inuit, doublé par l'excellent Bruno Choël dont sa voix fonctionne mieux en mode ours, est sur le point de devenir un homme. Son totem est l'ours de l'amour mais Kenai ne semble pas de cet avis prouvant qu'il n'est pas encore un homme car il n'est pas en communion avec son animal totem. Pour l'aider dans sa quête, il va se retrouver transformer en ours où il apprendra à aimer cet animal, vénéré par les inuits qui apparait dans plusieurs de leurs contes. Attention, pour la première fois, Disney va exploiter l'amour fraternel donnant du sens au titre. Durant son voyage, Kenai va apprendre à aimer les ours comme si c'était ses frères et cela dans le personnage de Koda l'ourson. On pourrait aussi remarquer une forme de regret et de rachat pour Kenai envers Koda puisqu'il a tué sa mère. A la fin, il finira par saisir l'importance de son totem et deviendra un homme....ou plutôt un ours.

Denahi : Il a le totem de la sagesse. Même s'il est plutôt farceur et bagarreur, il sait être sage et sérieux lors des moments difficiles. Suite à la mort de son frère Stitka, il perdra la raison et entrera dans une colère folle jusqu'à ce que l'amour d'un frère lui fait retrouver la raison.

Stitka : Il a le totem de l'aigle éclaireur. Etant l'ainé, il doit guider ses deux frères sur la bonne route et celà même après sa mort sous la forme d'un esprit, l'esprit d'un aigle. Dont on le verra à plusieurs reprise pour continuer sa mission de guider ses frères. En parlant des esprits, j'adore comment les personnages les vénèrent et croient en eux jusqu'à même dessiner des peintures les illustrant.

Koda est disons complémentaire à Kenai dans sa quête d'amour. Il est mignon, attachant et nous apporte un bon moment d'émotion.

Il y a aussi Truc et Muche, deux élans dont l'un doublé par Kad Merad. Pour des sidekick, ils sont plutôt bon et très drôles. et apporte un moment de fraternité pour aider Koda a comprendre ce qu'est un vrai frère.

Le thème est celui de l'amour fraternel mais aussi de l'union de l"homme avec la nature. Lors de la scène des saumons, on aperçoit que les ours sont comme les hommes, une famille.

Animation : Comme avec Pocahontas, on a un total respect des chara-design inuits, de leurs coutumes et de leur vêtements. Les ours sont à la fois réaliste et aussi attrayant tellement ils se comportent comme des hommes. Tous ça accompagné d'une animation des plus fluides mais là où c'est beau, c'est les lumières qui touchent la terre. C'est un véritable spectacle d'aurore boréales illuminant le ciel où les esprits se baladent (notons que les esprits ont une apparence ressemblant à des peintures rupestres).

Décors : Varié, chatoyant et magnifique ! Que ça soit les montagnes, les glaciers gigantesques, la forêt, on sent cette sensation de nature comme si on était aussi des animaux. Le coin des saumons est un véritable parc aquatiques à ours qui à l'air tellement fun qu'on aimerait les rejoindre.

Musique : Comme avec les chants africains pour le Roi Lion, on nous sert des chants inuits très immersif et donnant plus de puissance lors de la scène de transformation. Les tambours prévenant le danger, génial. Mais le must reste Phil Colins et ses magnifiques chansons.

Les Grands esprits : Introduit la mentalité de la culture inuit en nous chantant les louanges de l'union de l'homme et de la nature comme quoi nous sommes pareils aux animaux.

Je m'en vais : Juste une belle chanson de voyage qui est un plaisir à écouter.

Bienvenue : Chanson du rendez-vous des saumons nous souhaitant la bienvenue dans cette grande famille qui connait la joie, l'amour,....

Emotions : une joie immense de revoir ce film et tous bons moments entre Kenai et Koda. Frisson lors de la traque de Denahi surtout dans les geysers où la couleur rouge montre la folie de ce dernier. Tristesse quand Koda apprend la vérité sur sa mère, on a vraiment de la peine pour lui qui se sent trahi.

Avis Personnel : J'ai beaucoup aimé le fait que la lumière soit liquide, donnant une allure mystique et la fraternité que fait preuve ce film réussit à m'émouvoir à chaque fois.

Conclusion : Et vous ? Quel est votre animal totem ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 852 fois
9 apprécient

Papy_Jr13 a ajouté ce film d'animation à 1 liste Frère des ours

Autres actions de Papy_Jr13 Frère des ours