Affiche Frissons

Critiques de Frissons

Film de (1975)

Critique de Frissons par Pravda

3ème et premier "grand" film de David Cronenberg, qui réussit le pari pas si simple de me captiver tout en me mettant mal à l'aise. Une intro parfaite, inattendue, de violence froide et presque mécanique, ou l'on voit un vieil homme agresser sauvagement une jeune-fille, la tuer, puis lui ouvrir le ventre au scalpel avant de se donner la mort lui-même. En parallèle, une "publicité" nous vante... Lire la critique de Frissons

48 2
Avatar Pravda
9
Pravda ·

Les Aventures d'un étron maléfique

Ou "les Zombies partouseurs", ou "le Guide du Petit Cronenberg illustré". "Frissons" ("Shivers") doit être précurseur de 1001 trucs. Déjà, le film date de 1974, tout droit sorti du cerveau malade d'un Cronenberg encore débutant, dont les idées assez géniales ont probablement été repompées avec intelligence par Don O'Bannon, pour le mythique Alien sorti 5 ans plus tard, avec un monstre un peu... Lire la critique de Frissons

41 1
Avatar KingRabbit
7
KingRabbit ·

Vivre selon ses pulsions les plus primaires...

Tout commence dans un immeuble avec l'agression d'une vieille personne sur une jeune fille, puis il cherche à l'autopsier et lui introduire un produit dans le ventre. C'est alors que peu à peu certaines personnes de l'appartement commencent à ressentir d'étranges sensations... À travers cette histoire où un virus permet aux humains de se libérer et d'être guidé uniquement par leurs pulsions... Lire l'avis à propos de Frissons

27 4
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Bas instinct

Que deviendrait la société si les hommes donnaient libre cours à leurs instincts, même les plus honteux ? C'est la question que s'est posé un médecin, sorte de savant fou. Il a inocculé à une étudiante un parasite qui libère de toute inhibition, surtout sexuelle. Mais l'expérience lui échappe... Qui mieux que Cronenberg pouvait filmer cette réflexion dense et passionnante sur le rapport de... Lire l'avis à propos de Frissons

33 6
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Lubrique à Braque

Dès les premières images, on est avec ce bourgeon balbutiant dans la définition de ce que sera définitivement le cinéma de Cronenberg. Sang, barbaque, bistouri barbouillé et atmosphère orga-nique dans une mise en scène glaciale et chirurgicale. Les plans se succèdent et placent dans une suite de notes sourdes et sobres des personnages désincarnés, pantins errants sortant d'une toile de... Lire la critique de Frissons

31 6
Avatar zombiraptor
7
zombiraptor ·

Cronenberg ou les 120 Journées de Sodome.

David Cronenberg, tout le monde le connaît, mais s'il y a une oeuvre compilant toutes ses idées et influences, c'est bien celle-ci. Pourtant rien n'avait prédestiné cet auteur, qui avait mal commencé, à s'aventurer dans le monde de l'horreur et du fantastique, mais force est de constater que le résultat se sera montré plus que probant. Dès le début, il nous balance une scène d'une cruauté... Lire la critique de Frissons

12 1
Avatar SlashersHouse
8
SlashersHouse ·

Orgy of the Blood Parasites

Troisième film du jeune David Cronenberg, réalisé en 1975 sans vraiment de moyens ni de prétention, racontant l'histoire de parasites contractant un virus étrange et transformant ses victimes en maniaques sexuels. Beaucoup de maladresses de réalisation et de mise en scène dans ce film, le tout avec une photographie digne d'un porno de l'époque, les effets spéciaux sont en carton et les acteurs... Lire l'avis à propos de Frissons

7
Avatar JimBo Lebowski
6
JimBo Lebowski ·

Melon et Melèche jouent à la pétanque...*

"Frissons" (1975) : Typiquement le genre de films que j'adore regarder secrètement seul dans mon lit après minuit. "Frissons" est un très bon film de série B, avec un scénario des plus simples mais des plus efficaces. En effet l'idée d'une infection virale est un genre très peu exploité en 1975 mais le film de zombies, lui, est très populaire, en particulier grâce aux films de George A.... Lire l'avis à propos de Frissons

8 3
Avatar Horror
8
Horror ·

« Tout est sexuel »

Se joue, dans Shivers, l’essentiel de ce qui constituera le cinéma de David Cronenberg, construit long métrage après long métrage : regard clinique porté sur l’homme, montage au scalpel qui découpe ses scènes afin de disséquer son sujet de manière plus profonde à chaque fois, horreur et attachée au corps et définie comme un rapport de force entre intérieur et extérieur, cadre spatial... Lire la critique de Frissons

3
Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·

Alien & Zombie

Voir un film en VF ne favorise ni l’immersion dans l’atmosphère dudit film ni l’appréciation globale de l’œuvre. Faute de mieux, j’ai vu Shivers en Français (merci Amazon Prime). La mise en scène de Cronenberg est si brillante que malgré une VF gênante, les frissons m’ont submergé. Troisième œuvre du cinéaste canadien, et première vraie réussite. Cette... Lire l'avis à propos de Frissons

9 4
Avatar sachamnry
7
sachamnry ·