Une histoire d'ados suédois

Avis sur Fucking Åmål

Avatar Joachès
Critique publiée par le

Agnès (Rebecca Liljberg) et Elin (Alexandra Dalhström) ont 15 ans et vivent dans une petite ville de Suède. Agnès et Elin sont les deux opposées, Agnès est introvertie et Elin extravertie, pourtant Agnès est folle amoureuse d'Elin. Le jour de sa fête d'anniversaire Elin et sa grande soeur Jessica s'incrustent chez elle. Jessica apprend à sa soeur les rumeurs sur l'homosexualité d'Agnès. Par jeu Elin dit qu'elle va embrasser Agnès. Après ce baiser rapide, les deux filles partent à une autre soirée, mais Elin est triste, triste de s'être moquée d'une fille gentille. Alors elle retourne voir Agnès pour s'excuser et lui propose d'aller ensemble à la fête. Mais elles renoncent en chemin après qu'Elin ait volontairement embrassée Agnès. Agnès est aux anges. Elin de son côté est troublée. On découvre alors que son extravertisme n'est qu'une carapace et que sous cette carapace c'est une jeune fille paumée. Pour cacher son secret et par peur du scandale, Elin fait croire à sa sœur qu'elle est sortie avec Johan, son amoureux transi. Elin et Johan sortent ensembles quelques temps et font même l'amour. Agnès de son côté sombre dans la déprime. Déboussolée, perdue Elin semble oublier Agnès au début, rapidement ses pensées reviennent à la jolie brune. Finalement après plusieurs jours de réflexion elle casse avec Johan et décide d'avouer ses sentiments à Agnès. La scène se passe au collège, Elin pousse Agnès dans les toilettes et lui avoue ses sentiments. Mais rapidement les autres élèves commencent à s'agglutiner devant la porte des toilettes. Elin qui à enfin reconnue ses sentiments accepte d'affronter le regard des autres.

« Fücking Ämal » est un petit film suédois qui évolue lentement, sur un sujet classique, le questionnement des ados autour de leur sexualité, l'homophobie, ... . L’histoire se finit heureusement bien. D’ailleurs jusqu’à la fin du film on se demande si cela va être le cas. Le réalisateur et le jeu des comédiennes parvient à nous laisser dans l’incertitude jusqu’au bout. Malgré le dénouement la scène finale nous laisse dans une certaine incertitude sur le sort du couple Agnès-Elin. Le film aurait je pense gagné en qualité avec quelques minutes de plus. Après qu'Elin ait avoué ses sentiments et fait face au regard des autres, comment les deux adolescentes vivent leur histoire. Restent elles ensembles après cette journée ? Arrivent elles à faire face au regard des autres ? ... .

C’est un film qui se laisse voir sans problème à condition d’accrocher au thème et au rythme lent. C’est un film où il faut réfléchir aux questions posées par le réalisateur sur l’homosexualité, et l’homophobie juvénile.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 966 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Joachès a ajouté ce film à 7 listes Fucking Åmål

Autres actions de Joachès Fucking Åmål