Cancer bon, c'est Bonduelle.

Avis sur Funny People

Avatar Mike Öpuvty
Critique publiée par le

Après 40 Year Old Virgin, pas franchement drôle, mal dirigé et pas rythmé... ( 2 étoiles. )
Après Knocked Up, de la saloperie en barre, pas drôle du tout et anti-rythmé... ( 1 étoile. )
Judd Apatow, la nouvelle coqueluche de la comédie made in USA nous balance son dernier Scud. Cette fois il a mis les petits plats dans les grands, et tente un mélo-comique à la As Good as it Gets ( James L Brooks est même remercié au générique... ) et signe son meilleur film. ( Celui qui a 3 étoiles, quoi. )

Ses défauts évidents de mise-en-scène sont toujours là : une floppée de scènes absolument inutiles, absence de rythme, aucune exploitation des situations, scènes "comiques" qui ne font pas rire, mais contrairement à Knocked Up et 40 Year Old Virgin, il ne verse pas dans le stéréotype le plus crade, et comme il semble s'être rendu compte qu'il n'était pas drôle, il laisse ses comédiens l'être.


Adam Sandler en tête, qui m'a rendu la deuxième partie du film, pourtant insipide, regardable. Et une tripotée de seconds rôles qui jouent bien, mon préféré étant le docteur à accent, car ses réactions aux blagues minables sont impayables : "Je ne connais pas la référence... " Mention spéciale à Jason Schwartzman qui, non content de co-signer la musique du film, campe un personnage assez riche, et haut en couleurs, et vole la vedette, y compris dans des scènes qui auraient mérité de se retrouver sur le sol de la salle de montage.


Seth Rogen, c'est une autre paire de manches. Fort apprécié des amateurs du genre, il me laisse l'impression d'avoir appris toutes ses répliques phonétiquement et les récite académiquement comme un petit enfant. Et puis surtout il n'est pas drôle. Et c'est la que le film perd sa quatrième étoile à laquelle il aurait pu prétendre.

Comme chacun des intéressés essaye vaille que vaille d'être au top de l'humour, il n'y a pas de degré de lecture valable sur les commentaires des personnages. Ooh cette série ' Yo Teach ' est nulle ! Oh, cet Indien est nul ! Ah bon ? Mais comme c'est Seth Rogen qui le dit, et que lui il est nul ( notamment le film stipule à la fin qu'il a "fait des progrès" ) je vois pas quoi penser de bien à son sujet.


Et dans la première partie on ne comprend pas pourquoi Adam Sandler s'amourache de sa personne, puisqu'il est nul. Quand il lui dit " c'était pas mal, c'est prometteur " j'ai pas compris pourquoi...

Et comme le film s'appelle " Funny People " et qu'il traite de l'humour des gens, et de la recherche du rire, c'est quand même une sérieuse tare que d'avoir toute une partie qui repose sur cette relation forcée entre deux comiques !

Quant à la deuxième partie, sorte de promesse d'un vaudeville des temps modernes, elle est inutilement étirée, torpillant toutes les situations avec pour conséquence d'être prévisible dans les moindres détails ( donc chiant ) et pénible à regarder. Mais c'est dans cette deuxième partie qu'Adam Sandler fait le meilleur de son travail. Sa détresse et sa fragilité est palpable, bien plus que lorsqu'il était "mourant" au début.


Au cours de cette deuxième partie, la deuxième scène la plus inutile du film ( la première c'est Jason Schwatzman qui parle de son papi mort... ) montre la fille de Judd Apatow qui chante "Memories" dans Cats d'Andrew Lloyd Weber. Et putain, elle chante bien. La scène n'apporte rien qu'on ne sache déjà ( Adam Sandler est déconnecté de l'émotivité... au bout de deux heures de film si on s'en est pas rendu compte, y'a une couille dans le potage ) mais j'ai eu cette foutue chanson dans la tête toute la journée !


Donc voilà, au final, j'ai pas passé 2H25 en enfer, ce qui est plutôt bien de la part de Judd, mais clairement c'est pas une réussite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 614 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Mike Öpuvty Funny People