Agente 077 dall'oriente con furore

Avis sur Fureur sur le bosphore

Avatar Seance-sup-0H30
Critique publiée par le

Un europsy réalisé par Sergio Grieco, la messe est dite. Ni nul ni bon, la moyenne, Agente 077 dall'oriente con furore marche sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller le spectateur et assume sur la fin son statut "bis" via un pistolet laser capable de faire disparaitre tout et surtout n'importe quoi. Tout ce beau monde a l'air assoupi, la palme à la pauvre Margaret Lee qui malgré moins de dix minutes de présence ne cache jamais son ennui de participer au film. Le problème Ken Clark reste posé, tranche de veau en costard, il galère à se battre comme à dégager un peu de charisme. Heureusement (comme souvent dans le genre) la musique de Piero Picconi est agréable et les quelques extérieurs sympas à regarder. Bizarrement, on ne saurait être méchant avec le film, on passe un moment convenable malgré sa réussite limitée. C'est l'histoire d'un genre en somme, qui occupe sans passionner, qui passe sans émouvoir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 220 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Seance-sup-0H30 Fureur sur le bosphore