Arrêtes ton char !

Avis sur Fury

Avatar shanghai
Critique publiée par le

Le propos, bon...

Un survivant (Brad Pitt) dur et tendre à la fois chef de char.
Une équipe un peu caricaturale, avec le traditionnel petit nouveau qui va remettre en question l'équilibre durement acquis.
Le mexicanos qui fait des vannes tout le temps.
Des actes que ils sont pas bien mais que comme c'est la guerre, mais que le survivant qui en a vu d'autres, il maîtrise tout ça et le puceau se dépucèle... Oui je sais c'est un peu brouillon.
L'archétype du film bien pensant, d'une construction bien traditionnelle, à l'ancienne...
Tout y est.
Mais après tout pourquoi pas, cela n'est pas neuf, et lorsque c'est bien traité je peux me laisser emporter en toute connaissance de cause.

Tout cela fonctionne tant bien que mal pendant environ une heure.

Mais ensuite tout se dégrade. Un char, finalement, c'est un huis clos assez oppressant, et un film de guerre fut-il enrobé dans l'étude de rapports humains sous conditions critiques, c'est vite limité.

Alors vite, de l'action, du combat, c'est la guerre bordel ! Le problème c'est que la guerre en char, c'est pas vraiment cinématographique. Alors on invente et on Hollywoodise.
Le face à face Tigre/Sherman (Méchant Char Allemand/Gentil char Américain) est sorti tout droit des duels Far-Westiens dans la rue principale. Ridicule et improbable.
Le combat final est tout simplement affligeant. Tout le monde sait que la Wermacht utilisait des balles traçantes (Coco, c'est pas un peu trop ? Ben non, sinon il ne se passe rien, on voit rien, les gens ont payé, merde !). A-t-on oublié que toutes les jeunesses hitlériennes avait fait des stages de kamikazes chez leur alliés les Japonais, à moins que ce ne soit auprès des camps de formations talibans à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan. Non sérieusement ??? Saura-t-on jamais assez, que les allemands sont des gros nazes ? Face à un char, équipés de PanzerFaust (Lance roquette anti-char de l'époque), ils ne les utilisent pas, et préfèrent leurs Mausers (Fusil allemand) qui ne percent bien entendu pas le blindage..

J'en passe et des pires.

Après le début d'intérêt de la première partie du film, je suis passé en mode... "c'est pas possible, ils vont pas oser, ben si" ... Largement déçu.

Un film qu'on peut zapper sans regret.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 604 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de shanghai Fury