Retourne en cuisine, et fais-moi un sandwich...

Avis sur GTFO

Avatar Victor Tsaconas
Critique publiée par le

On se prend un bon coup de chaud après une course effrénée dans les rues de Sitges parce qu’on est à la bourre pour GTFO: Get the F&#% Out de Shannon Sun-Higginson. J’y suis allé à l’aveugle, sachant quelques minutes avant d’entrer dans la salle que c’est un documentaire sur les gameuses. Plus précisément sur la manière dont sont perçus les femmes dans le monde très masculin du jeu vidéo (plus très masculin, puisque l’on apprend que 42% des joueurs dans le mon entier sont des femmes). Très classique dans sa facture, à savoir plusieurs protagonistes parlant face caméra et racontant leurs mésaventures, le film nous en apprend beaucoup sur ce que subissent les joueuses, allant d’insultes ultra vulgaires au harcèlement morale et physique. Les protagonistes nous lisent des lettres, mails, messages, commentaires et nous font écouter des messages vocaux qu’elles reçoivent sur les réseaux, et c’est carrément flippant. Ces hommes les attaquant dans la grande majorité des cas sur leur physique (elles sont soi-disant toutes grosses, moches ou des salopes) promettent ainsi de les violer, puis de violer les familles (surtout les enfants), puis d’assassiner tout le monde pour violer les cadavres… Bref, de la haine concentré, et de la frustration vomit dans les oreilles des joueuses. Espérons que le film sera largement diffusé, et pas que dans les milieux spécialisés (comme ici) car il prêche déjà des convaincus.

Tiré du journal du festival de Sitges 2015 : lire l'article entier sur mon blog...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 208 fois
Aucun vote pour le moment

Victor Tsaconas a ajouté ce documentaire à 1 liste GTFO

Autres actions de Victor Tsaconas GTFO