L'esprit de Michael Bay restera toujours en nous ...

Avis sur G.I. Joe : Le Réveil du Cobra

Avatar antredugreil
Critique publiée par le

Et voilà on y est ! Première barre symbolique pour moi en ce jour très spécial qu’est le … 27 mai ? J’aurais pu choisir une date plus classe quand même … Bref ! C’est aujourd’hui un jour spécial pour moi, ainsi que pour l’Antre du Greil puisque voici ma 50ème critique ! Après avoir voyagé en compagnie du nanars, du mauvais film, de la bouse cosmique et du gentil navet … Me voici avec un 50ème compagnon aujourd’hui ! Et qui dit pallier spécial, dit film spécial ! … Mais j’avais aucune idée de film alors je vais prendre le premier truc sous le coude … *regarde dans sa liste de films à critiquer* … Hmmm … Non pas d’envies spéciales aujourd’hui … Et certains sont beaucoup trop mauvais pour être critiqués pour seulement le pallier des 50 … Ah bah je sais ! Je vais regarder dans les merdes qui sortent bientôt en salle ! …. Hmmm … Oui du lourd du lourd … Ah bah parfait ! On a G.I. Joe 2 : Conspiration !! Bon bah c’est parfait, je vais m’occuper du premier pour vous prévenir de ce qui vous attend en salle prochainement ! Si vous n’avez aucun goûts et que vous irez le voir en salle bien entendu … Chose que je ferais sûrement !! Bref allons-y pour cette 50ème critique qui sera sur G.I. Joe : le réveil du cobra !

Comme je le disais, prochainement sortira G.I. Joe 2 ! … Enfin prochainement, il a été récemment repoussé à fin mars 2013 … Une histoire de reconversion en 3D pour “offrir aux fans une expérience encore plus immersive” … En gros ça veut dire qu’on va voir la main du réalisateur venir directement dans notre poche pour prendre notre argent avant de nous faire un doigt. C’est gentil de nous prévenir au moins !

Du coup pour ceux qui ne l’ont pas vu, ou ceux qui l’ont vu mais qui ne s’en souviennent pas, ou pour ceux qui ne l’ont pas vu et qui ne veulent pas s’en souvenir (là déjà on atteint un plus large public), un petit rappel sur le premier film, sorti en 2009 ! On avait besoin d’une nouvelle saga de jouets à mettre au cinéma avec pleins d’explosions et pas de scénarios pour essayer de montrer qu’on ne fait pas ça qu’avec des robots géants, on peut le faire avec des militaires et des ninjas ! … Oui par contre pour le scénario, ça on ne va pas changer hein … il faut quand même que le spectateur s’y retrouve et voit les points communs avec Transformers …

Je vais donc mettre ma toque de chef cuisinier une étoile, masterchef style (fuck yeah !!!) et vous donner la recette d’un bon blockbuster hollywoodien qui nous éclate la rétine ainsi que le cerveau.

- Alors il nous faut 200g d’un héros très classique, pas très malin et sans personnalité qui ne recule devant rien et qui est invincible … Check !

- Ensuite saupoudrez ça d’un comique relief bas de gamme, avec si possible un acteur que le public connait déjà pour gagner un peu de crédit. Check !

- Mettez quand même une bonne dose d’explosions, parce que sinon on va remarquer le manque de goût dans la mixture !

- De jolies filles

- Mélangez moi le tout puis rajoutez à côté une bonne bouillabaisse de ninjas et voilà, votre G.I. Joe est prêt !

(Pour un film Transformers, remplacez les ninjas par des robots, et le résultat est garanti !)

- Pas trop les boules mec ? C’est moi le comique relief pas toi !

- Mec je suis le héros très classique hein …

- Mais non mais non, le perso principal c’est Snake Eyes c’est sûr !

Parlons d’ailleurs de Snake Eyes … Je suis bon public donc j’ai apprécié les scènes où il participait. C’est d’ailleurs mon personnage préféré dans le film, on voit son passé, on apprend pourquoi il est comme ça aujourd’hui, et il n’a pas besoin de parler pour assurer le spectacle … Non vraiment il est quand même super cool et objectivement, même si il n’a rien de vraiment spécial, il est sympa à regarder dans ses scènes et montre qu’on peut être classe sans forcément sortir des punchlines à toutes les sauces. C’est d’ailleurs au final un des seuls bons points du film, et aussi l’une des seules raisons pour laquelle je vais aller voir G.I. Joe 2 … En plus de mon attrait pour un bon navet histoire de rire un bon coup.

Bref, de quoi nous parle le film ? Car après tout il nous faut quand même un semblant d’histoire pour faire avancer les personnages d’une explosion à une autre. Nous retrouvons donc deux amis soldats qui vont se faire attaquer par une organisation criminelle appelée Cobra, qui leur vole des missiles contenant des nanomachines capables de tout détruire en rongeant tout les métaux à proximité ! Ils vont donc se retrouver pour les arrêter avec une équipe d’élite, les G.I. Joe pour les arrêter avant qu’ils ne provoquent une catastrophe mondiale.

Rien d’original, mais on s’en fiche, on va voir G.I. Joe pour une seule raison, le spectacle. Et est-il au rendez-vous ? Je vais répondre oui et non. Alors, oui clairement le spectacle est au rendez-vous ça aucuns soucis ceux et celles qui veulent de l’explosion et la mirette qui saigne à cause de ça, pas de soucis ça arrivera ! Mais je vais tout de même ne pas être totalement pour non plus pour une raison vraiment personnelle cette fois : qu’est-ce que c’est classique … On est jamais surpris dans ce film et c’est dommage car c’était possible, le budget était là et le réalisateur Stephen Sommers est un habitué des films à grand spectacles avec sa saga de la Momie. Il s’amuse pendant le film avec ce côté bac à sable et ça se ressent, mais malgré tout c’est du très classique. Je donne malgré tout un bon point à la scène qui se déroule à Paris qui est sans doute la plus réussie du film dans la mise en scène et dans les effets spéciaux, il a dû bien s’éclater et nous aussi du coup. Mais c’est vraiment dommage malgré tout que tout le film ne soit pas de ce niveau. Ca nous donne un effet soufflé … Ca monte et gonfle d’un coup pour nous donner du bon avant de retomber à plat tel une mannequin anorexique qui se déguise pour Halloween toute l’année devant des pervers qui la photographie.

Je ne parle pas, comme ça je ne dis pas de conneries, et comme ça je reste cool. C’est la leçon n°1 du parfait petit acteur de blockbuster.

Au final ce film, il a plein de héros, il a plein de méchants, il a plein d’explosions … Mais il a surtout plein de défauts. Foutrement trop classique, tape à l’oeil, les explosions emmerdantes avec une super bonne scène, un scénario inexistant (même si la mise en place du plan de Cobra est fait de façon ingénieuse, notamment sur la fin ouverte qui annonce le second épisode) … Bref un film plat de chez plat, n’ayant aucun intérêt particulier. Mais bon ç regarder une fois histoire de pourquoi pas ma foi !

Du coup le film a plutôt bien marché, et le 2 a été lancé … Bon bah Stephen Sommers va nous donner une suite qui sera de la même trempe … Hmmm ? Le réalisateur est John Cho, le réalisateur du film Justin Bieber : Never Say Never ? …. OH MON DIEU !! …. QU’AVONS-NOUS FAIT !? … Bon aucun acteur classique va vouloir signer ce film parce que ça va forcément être mauvais … Ca serait uniquement pour l’argent, et même pas pour de la crédibilité …

Coucou, j’ai fait Doom et j’ai joué la Fée des dents avant de m’attaquer à Fast and Furious 6 !

Si vous voulez lire cette critique avec un bel enrobage, pleins d'images et tout le tralala ... Allez sur le lien ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 297 fois
1 apprécie

Autres actions de antredugreil G.I. Joe : Le Réveil du Cobra