C'était pas Five Foot One ?

Avis sur Gaga: Five Foot Two

Avatar Oriane
Critique publiée par le

Juillet 2016. Cela fait presque trois ans qu'on n'a pas eu de nouvelle musique de Lady Gaga (sans compter les reprises et Til it happens to you). On nous a bien promis un album dans l'année, mais on ne sait rien, aucun titre, aucun son, on sait vaguement que Mark Ronson y participe et que la musique sera plus “authentique”. On voit d'ailleurs régulièrement Lady Gaga entrer dans un studio, avec une guitare... Et suivie d'un caméraman. Apparemment connu pour faire des documentaires. La fanbase s'emballe. Une sortie d'album accompagnée d'un documentaire sur le making-of ?

Puis, quelques mois plus tard, rien de nouveau. L'album sort, on a bien deux petits épisodes intitulés “Making Joanne” sur la création de l'album, mais on en veut plus. On remarque, encore et toujours, le caméraman suivant Lady Gaga lors de ses performances... Quelques mois plus tard, à l'occasion du Superbowl, on nous promet un documentaire sur sa création... Et encore une fois, on n'a rien. Projet annulé ? Ou est-ce que ça fait partie d'un plus gros projet qu'on aura plus tard ?

Bingo, en août 2017, alors que Lady Gaga vient d'entamer sa tournée, on nous annonce un documentaire sur Netflix le mois suivant. On découvre plusieurs teasers sur sa musique, sa santé, divers sujets (Madonna, sa famille, la célébrité...). Et enfin, le 22 septembre, le documentaire sort.
Vous l'aurez peut-être compris, je suis fan de Lady Gaga. Alors, qu'est-ce que ce documentaire apporte pour un fan ? Apprend-on des choses ? Découvre-t-on un aspect inconnu de l'artiste ? En ressort-on avec un autre regard ?

Eh bien, oui, en partie. Les premières minutes m'ont beaucoup surprise. Moi qui connais pourtant tout, ses albums, ses performances, ses interviews, même des petits extraits plus “relax”, je ne l'ai jamais vue parler comme ça, naturellement. Ce moment en dit déjà beaucoup. Oui, même au “naturel” lors de la promotion de Joanne, lors des interviews, elle ne peut pas être naturelle, elle doit garder une certaine posture. Ca ne veut pas dire que c'est mal. On n'agit pas face à un journaliste et des spectateurs comme on le fait avec sa famille, ses amis, ses collègues. Mais déjà, en tant que fan, cette partie est intéressante.

Le making-of de l'album est intéressant et c'est ce que j'attendais le plus de ce documentaire, mais c'est quand même un peu frustrant. On a beaucoup de sessions d'enregistrements mais je voulais voir davantage le processus créatif : l'écriture, la réécriture, le mixage, les idées qui volent par-ci par-là... Oui c'est intéressant de voir comment se passe l'enregistrement, les moments avec Mark Ronson, Florence Welch... Mais j'en veux vraiment plus, et je regrette qu'il n'y ait pas eu d'épisodes consacrés à chaque chanson.

Au niveau de sa santé, ça m'a touchée de voir ça. Ca faisait plusieurs années qu'elle parlait de ses problèmes de santé, physiques et psychologiques, mais je n'imaginais pas que la douleur pouvait être à ce point présente quotidiennement. Depuis, j'ai pu me renseigner un peu plus sur la fibromyalgie et j'ai discuté avec des personnes en souffrant aussi, ça fait plaisir de voir qu'elle parle de ça et j'ai l'impression qu'elle ne s'arrêtera pas là.

On en vient à la partie que j'ai préférée : celle dont les journalistes ont tant parlé, où elle présente la chanson Joanne à sa grand-mère. J'avais un peu peur de cette scène car les articles avaient décrit le comportement de Gaga comme assez disproportionné par rapport à celui de sa grand-mère, genre “oh regarde j'ai fait une chanson sur ma tante que je n'ai jamais connue parce que ça me tient à coeur” “ah non mais je m'en fous moi ça fait 40 ans qu'elle est morte pourquoi tu reviens sur ça maintenant”. En réalité, les choses sont plus contrastées. J'ai beaucoup aimé ia scène où ils regardent les souvenirs de famille, photos, poèmes et autres. Puis le moment où Gaga joue la chanson, on sent que c'est important. Pour Gaga car elle est en quête de reconnaissance de la part de sa famille. Parce qu'elle sait que ce sujet est important et que la chanson doit être bonne, doit toucher au bon endroit. Parce qu'elle n'y parle pas de ses sentiments, mais bien de ceux de sa famille. On le voit à la fin de la scène d'ailleurs “Did I get it right ?”. C'est important pour sa grand-mère, même si cet événement est maintenant loin et qu'elle a pu le surpasser. Mais surtout pour son père, qui, des années après, est encore touché. On voit son émotion quand la chanson est jouée. D'ailleurs, dans une autre scène, un journaliste comprend très bien où Gaga voulait en venir : cet album est un cadeau pour son père. Car c'est bien de lui dont il est question tout au long de l'album, l'influence qu'il a eu sur sa fille, les souffrances et les peurs qu'il lui a transmises, ses relations avec les hommes...

On assiste à d'autres scènes diverses, le tournage d'American Horror Story, la préparation du Superbowl, la sortie de l'album, beaucoup de choses... C'est génial et en même temps très frustrant, on aurait aimé en voir plus sur chaque partie et le résultat final est trop court. J'aurais préféré un documentaire montrant seulement la création de l'album, on aurait eu moins de choses mais ça aurait été plus complet.

En tant que fan, c'est aussi passionnant de revivre certains moments, et de découvrir comment tout s'est déroulé du côté de l'artiste. Ca m'a fait de la peine quand elle découvrait que l'album avait fuité quelques jours avant sa sortie, au moment d'aller chez le médecin. D'autant plus que je faisais partie de ces rares fans qui avaient attendu le jour même pour écouter l'album et qui avaient résisté à la tentation de télécharger le leak.

En conclusion, c'est un bon documentaire, évidemment pour les fans mais sûrement intéressant pour ceux qui ne connaissent l'artiste que de loin je pense. Plus que Gaga, d'autres sujets sont mentionnés (la célébrité, la maladie...). C'est toujours assez fascinant de découvrir les artistes dans des conditions “normales” et ce documentaire n'échappe pas à la règle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 597 fois
5 apprécient

Oriane a ajouté ce documentaire à 2 listes Gaga: Five Foot Two

  • Films
    Illustration La VO c'est mieux.

    La VO c'est mieux.

    Et je ne changerai d'avis pour rien au monde. Liste des films que j'ai vus en VO avec des annotations montrant les avantages de...

  • Films
    Affiche Ouvre les yeux

    Films vus en 2017

    Avec : Ouvre les yeux, Vanilla Sky, Vivre !, Jeux dangereux,

Autres actions de Oriane Gaga: Five Foot Two