Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Gatsby le Magnifique

Critiques de Gatsby le Magnifique

Film de (2013)

Leonardo le magnifique

Sensations très ambivalentes devant The Great Gatsby, alternant le génial, le confus, l'ampoulé, l'ennuyeux, le touchant... En préambule je dois préciser que je n'ai pas lu le livre (ce que je compte entreprendre très prochainement), donc un éventuel viol de l'oeuvre inspiratrice, comme j'ai pu le lire ça et là, je ne peux juger. De Baz Luhrmann, je ne connaissais que... Lire la critique de Gatsby le Magnifique

100 7
Avatar Hypérion
5
Hypérion ·

Gatsby double face

Gastby le magnifique lors de la première demi-heure du film voir la première heure m'a donné une impression des plus négatives : mauvais montage, effets étranges, insertion d'images d'archives bien dégueulasses, une bande-son vraiment déplacée... Et un beau massacre de la Toccata & fugue de Bach, dont l'interprète est vu comme l'héritier du grand Ludwig van (drôle... Lire la critique de Gatsby le Magnifique

58 7
Avatar ElDiablo
6
ElDiablo ·

The Great Baz Art!

Baz Luhrmann a une vision baroque du cinéma: le 7e art est pour l'Australien un vecteur de spectacle, ça doit être plus grand que la vie elle-même, ça doit déborder à outrance comme si le cadre était toujours trop restreint, comme si la caméra peinait à capturer toute cette folie. "Less is more" est tout sauf la devise du cinéaste. Son cinéma se veut comme une fusion à la fois... Lire l'avis à propos de Gatsby le Magnifique

97 27
Avatar Templar
5
Templar ·

Baz Lurhmann est épris de l'amour impossible

Baz Lurhmann est épris de l'amour impossible : avec Moulin Rouge, Roméo+Juliette et maintenant Gatsby le magnifique, voilà une flagrante certitude. Gatsby est un homme riche, extrêmement riche, apprécié pour son sens de la fête et sa grande maison dans la baie de New York City. Nick Carraway découvre cet homme mystérieux en emménageant dans la petite maison de campagne voisine. Nick sera donc... Lire l'avis à propos de Gatsby le Magnifique

40
Avatar Wilane
7
Wilane ·

Luhrmann's Follies

Par où commencer? Le pire du pire selon moi : l'erreur de casting, Tobey Maguire. Il faut se coltiner cette lavette qui livre le même numéro depuis Spiderman. Je sais que c'est pour sa ressemblance avec Francis Scott Fitzgerald qu'il a été choisi (qui plus est, c'est le meilleur pote de DiCaprio, ça l'a aidé très certainement), pour bien signifier que Nick est l'avatar de l'auteur, pourquoi pas... Lire la critique de Gatsby le Magnifique

49 8
Avatar Jackal
7
Jackal ·

0 + 0 = la tête à Léo

125 millions de dollars de budget 7 nominations aux oscars 12 minutes de générique de fin 458 "old sport" prononcés par Leo (http://youtu.be/_wgkdTRlCFI) 0 seconde d'image naturelle 30 chansons anachroniques (je ne compte pas Gershwin) 27 scènes où Tobey Maguire ressemble à un parfait idiot 3 ou 4 seconds rôles totalement inutiles 1 grande scène de tension où le roman reprend le dessus d'une... Lire la critique de Gatsby le Magnifique

133 34
Avatar guyness
3
guyness ·

Ziegfeld Folies.

Baz Luhrmann restera pour moi le doux dingue qui aura offert à mon adolescence "Romeo + Juliet", adaptation romantique, décalée et furieusement rock'n'roll du classique de Shakespeare. Malgré un scénario basique, son "Moulin Rouge !" avait fait plaisir à ma rétine et à mon goût pour l'outrance, contrairement à son "Australia", pompeuse tentative de romance grandiloquente à la "Autant en emporte... Lire l'avis à propos de Gatsby le Magnifique

25
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·

Critique de Gatsby le Magnifique par cloneweb

A l’origine, Gatsby le Magnifique est un bouquin écrit en 1925 par Francis Scott Fitzgerald. L’histoire, ayant depuis inondé la culture populaire, a été adaptée trois fois au cinéma, une fois à la télévision et une fois à l’opéra. Bien entendu, de ces versions, c’est sans doute celle de Jack Clayton sortie en 1974 qui est la plus mémorable, avec l’immense Robert Redford dans le rôle titre. Comme... Lire l'avis à propos de Gatsby le Magnifique

31 11
Avatar cloneweb
5
cloneweb ·

Quand Hollywood (3D) rencontre la littérature classique, vieux frère

Premier point intéressant à propos de ce film, sa réception: La critique française semble avoir plutôt bien accueilli le film. La critique américaine a été mitigée, voire même démonté le film. Cela est certainement du au fait que Gatsby, le roman, est au fil du temps devenu un monument de la littérature américaine, pas aussi connu à l'international que Lolita de Nabokov (dont Kubrick avait fait... Lire la critique de Gatsby le Magnifique

30 5
Avatar Saccharum
2
Saccharum ·

So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past.

Baz Luhrmann aime la démesure et n'a manifestement pas conscience qu'il verse parfois dans le ridicule. Gatsby ne fait pas exception par rapport au reste de la filmographie du cinéaste australien. Contrairement à l'adaptation très académique et sage de Jack Clayton, dans laquelle jouait Robert Redford, ici, rien n'est fait dans la demie-mesure. Pour les scènes de fêtes absolument titanesques... Lire la critique de Gatsby le Magnifique

28 14
Avatar Clairette02
7
Clairette02 ·