La critique de Gatsby le magnifique (sur screenreview.fr)

Avis sur Gatsby le magnifique

Avatar ScreenReview
Critique publiée par le

Cinq ans après le décevant Australia, Baz Luhrmann revient en grande pompe avec une nouvelle version ciné du célèbre roman de F. Scott Fitzgerald (1925). Après Romeo + Juliet et Moulin Rouge, le réalisateur australien reste fidèle au genre qui a fait son succès : la passion flamboyante mais condamnée. Résultat ? Il serait peut être tant pour lui de changer de registre. Si la bande originale anachronique est du plus bel effet (surtout le sublime Young and Beautiful de Lana Del Rey) et les costumes de Catherine Martin éblouissants, le montage épileptique et la direction artistique pompeuse donnent le tournis. L’esthétique est folle, à l’image des années dans lesquelles l’intrigue de Gatsby prend place. Mais peut être trop folle. Si le goût pour l’ostentatoire de Baz Luhrmann seyait au cabaret de son Moulin Rouge, il est ici à la limite du dégoulinant. On aurait préféré, à l’image du film de Jack Clayton avec Robert Redford (1974), un style un tantinet plus classique.
Le cinéaste a déclaré qu’il n’aurait pas fait le film si Leonardo Dicaprio avait refusé le rôle. Un choix plutôt judicieux car sans l’acteur, Gatsby le magnifique aurait été d’une insignifiance absolue. Quand Leo n’incarne pas des hommes tourmentés (Les infiltrés, Shutter Island) ou visionnaires (Aviator, J. Edgar), il joue sur notre corde sensible et interprète les jeunes premiers voués aux...

Venez lire la suite de ma critique sur mon blog SCREENREVIEW : http://www.screenreview.fr/la-critique-de-gatsby-le-magnifique/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 222 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ScreenReview Gatsby le magnifique