👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ne vous précipitez pas pour aller voir Gatsby le magnifique

Film attendu à la promotion envahissante, Gatsby le magnifique marquait les retrouvailles 17 ans plus tard entre Baz Luhrmann et Leonardo DiCaprio après Roméo + Juliette.

Dans des années 20 pleines d’alcool, de fastes, et de moeurs légères, Nick Carraway (Tobey Maguire) décide de s’installer à New York. Voisin du richissime et mystérieux Jay Gatsby (Leonardo DiCaprio), qui en pince vachement pour la cousine de Nick. Et j’aurais envie de dire, c’est tout. C’est sans doute un peu fort mais c’est le sentiment désagréable que j’ai après avoir tant attendu ce film. Il faut dire qu’avec Leo (chouchou N°1) au casting, et Tobey (pas chouchou n°2 mais on n’est pas loin), sans compter la promotion incessante autour du film, je m’attendais à passer un bon moment. Malheureusement, les premières minutes du film donnent le ton, esthétique mais lisse.

Pourquoi on pourrait s’abstenir d’aller voir le film: !!!
- Une flopée d’effets visuels qui utilisés avec parcimonie aurait eu un vrai intérêt
- Sans doute que le livre de F. Scott Fitzgerald (dont le film est adapté, mais que je n’ai pas lu) vaut plus la peine que ce qu’en a fait Baz Luhrmann.
- Si le faste de l’époque est assez bien restitué (décors, fêtes, costumes), le récit ne va malheureusement pas beaucoup plus loin dans l’analyse de la société.
- Leonardo porte le film presque à lui tout seul! Époustouflant comme à son habitude (je suis hyper-objective voyons!), il est dommage, presque triste, que son talent ne soit pas aidé par un bien meilleur film. J’ai hâte de le voir dans le prochain Scorsese, il sera sans doute mieux entouré.
- Joel Edgerton est le seul des autres acteurs qui s’en sort admirablement bien. Le reste, même Tobey, est bon pour la poubelle.
- Carey Mulligan est d’une niaiserie agaçante, elle est en compétition pour rentrer dans mon classement des monos expressifs avec Kristen Stewart et Garrett Hedlund.
- Point hyper positif, la bande originale, complètement anachronique mais qui paradoxalement s’intègre très bien.
- En gros, si vraiment vous voulez voir ce film, je vous conseille la VOD

AGipsySpirit
3
Écrit par

il y a 9 ans

Gatsby le magnifique
Hypérion
5

Leonardo le magnifique

Sensations très ambivalentes devant The Great Gatsby, alternant le génial, le confus, l'ampoulé, l'ennuyeux, le touchant... En préambule je dois préciser que je n'ai pas lu le livre (ce que je compte...

Lire la critique

il y a 9 ans

111 j'aime

7

Gatsby le magnifique
Templar
5

The Great Baz Art!

Baz Luhrmann a une vision baroque du cinéma: le 7e art est pour l'Australien un vecteur de spectacle, ça doit être plus grand que la vie elle-même, ça doit déborder à outrance comme si le cadre était...

Lire la critique

il y a 9 ans

101 j'aime

27

Gatsby le magnifique
ElDiablo
6

Gatsby double face

Gastby le magnifique lors de la première demi-heure du film voir la première heure m'a donné une impression des plus négatives : mauvais montage, effets étranges, insertion d'images d'archives bien...

Lire la critique

il y a 9 ans

65 j'aime

7

Interstellar
AGipsySpirit
7
Interstellar

Je suis frustrée.

Commençons par un constat. On entend régulièrement que les salles obscures se vident (c'est même plutôt le contraire, mais laissons-leur ça deux minutes...), menacées par le téléchargement et le...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

V pour Vendetta
AGipsySpirit
9

Critique de V pour Vendetta par AGipsySpirit

Une guerre nucléaire éclate dans les années 80, les plus grandes puissances mondiales sont rayées de la carte alors que l’Angleterre est épargnée par les bombes mais en subit tout de même de graves...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

World War Z
AGipsySpirit
7
World War Z

Des zombies dépoussiérés

Je retrouve mes chers petits zombies avec ce livre très connu de Max Brooks qui sera d'ailleurs très prochainement adapté au cinéma par Marc Forster. Max Brooks se met lui-même en scène dans la peau...

Lire la critique

il y a 9 ans

3 j'aime