Double peine

Avis sur Gemini Man

Avatar guitt92
Critique publiée par le

Ang Lee ne m'a jamais vraiment convaincu depuis "Tigre et Dragon" (je n'ai pas vu "Un jour dans la vie de Billy Lynn") et Will Smith s'est enterré dans de mauvais films depuis plus de 10ans. Donc de base le film ne m'attirait pas tant que ça. Mais voilà, la promo du film s'appuyant sur "le bond technologique" qu'il propose (le HFR 120Images/secondes) et a su ma convaincre à tester dans de bonnes conditions (en DolbyCinema). Mal m'en pris...

Parlons d’abord du film en lui-même et mettons de côté l’aspect technologique. C’est simple, il ne méritait pas plus qu’un direct-to-vod au mieux. La partie actionner/espionnage est vue et revue. Quant à la partie SciFi, jamais le film n’arrive à approfondir quoique ce soit dans sa trame qui aurait pu être intéressante. Pire il se prend trop souvent au piège en confondant la part de l’héritage de notre ADN et celle de notre vécue. Les confrontations entre les 2 Will Smith apparaissent alors veines et surfaites. Effet renforcé par l’aspect visuel du film...

Car, sans parler du HFR, le film est visuellement hideux. Effet HDR tout le long qui fait trop ressortir les fonds, scènes sur-éclairées, fonds verts discutables... et quant au face swapping/rajeunissement de Will Smith... quel raté. Dans la pénombre ça passe encore mais sinon jamais ça n’est crédible, on a juste l’impression d’un mauvais jeu vidéo qui filtre toutes les émotions.

Quant au HFR (la « nouvelle » option pour te faire raquer la 3D technologie) qui permet de capter et projeter en 120 images/sec (ou plutôt 60i/s par œil), elle promettait « ultra réalisme et fluidité ». C’était peut-être dans le terme « ultra » qu’il fallait se méfier. Car trop c’est trop définitivement. Cette fluidité accentuée (couplée au désastre visuel que je décrivais) ne fait qu’achever le film, tout étant rendu dans un aspect vidéo qui paraît constamment fake (paradoxe!) et, hormis 3/4 plans de fusillades pas trop mal (je parle même pas de scènes mais de plans) on dirait que c’est Jean Luc Azoulay qui réalise certains combats digne de « Hélène et les garçons »… je suis dur et j’exagère bien sûr, mais c’est réellement navrant.

Cette course effrénée à la dernière technologie m’a toujours passionné quand elle va dans le bon sens (dès le départ, même à ses balbutiements, je croyais au cinéma numérique via les films de Mann) mais nous arrivons à un stade où il faut se poser les bonnes questions. Ne pas toucher à la cadence historique d’un film (24i/s) peut paraître réactionnaire, mais finalement c’est ce que définit la grammaire cinématographique depuis tout temps. Quand je vais au cinéma, je cherche à ce qu’on me raconte une histoire, je vais voir un film, une fiction, je ne cherche pas à ce qu'on me projette la réalité froide, surtout dans un film comme celui-ci…

Au lieu de se concentrer sur le défi technologique (toute réussie qu'elle aurait pu être), le film aurait dû se concentrer d'abord sur son scénario et ses enjeux (qu'il n'arrive jamais à traiter sérieusement). Mais ce déluge de technologie apparaît en + comme la pire faiblesse du film. Avec ou sans HFR le film est laid, les VFX ratés (le double jeune de Will Smith n'est JAMAIS crédible) et la direction artistique jamais au point. En ce qui concerne le HFR à "120images/sec", c'est une catastrophe, et bosse contre le film jamais pour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 421 fois
2 apprécient

Autres actions de guitt92 Gemini Man