Affiche Gerontophilia

Critiques de Gerontophilia

Film de (2014)

All we need is love !

Comme une ballade, une chanson douce, un poème... Lumineux, cristallin, désarmant de simplicité, Gerontophilia est l'un des plus beaux films d'amour vu ces dernières années. Partant d'un sujet sulfureux, Bruce LaBruce vrille nos perceptions du fétichisme dans un récit singulier, qui sonne selon ses propres termes comme "un Lolita inversé". Car Lake aime les vieux messieurs, et c'est comme ça.... Lire l'avis à propos de Gerontophilia

20
Avatar pierreAfeu
8
pierreAfeu ·

Jolie surprise

Avec Gerontophilia, on ne peut que saluer la démarche de Bruce LaBruce. Mais pas seulement la démarche. Car ce film, évidemment bien loin du glauque ou du malsain, traite ce sujet inhabituel et délicat avec une subtilité étonnante. Ce sujet, d'ailleurs, met un peu mal à l'aise au début. Nous non plus, on ne comprend pas vraiment Lake (Pier-Gabriel Lajoie, mignonnet mais pas non plus très... Lire l'avis à propos de Gerontophilia

10 2
Avatar HugoLRD
7
HugoLRD ·

Libertinâge

Bruce LaBruce se plait à détruire les codes de la société traditionnelle. Le terme « revolution » devenant le mot d’ordre de la copine de Lake, qui, à l’image du spectateur, observera sans broncher la relation entre un vieil inconnu et son copain Lake. Apôtre d’une révolution des mœurs, des couples et de la sexualité, Bruce Labruce créée un monde libertin où la mère et la copine du héros... Lire l'avis à propos de Gerontophilia

15 4
Avatar OG_LOC
5
OG_LOC ·

Critique de Gerontophilia par Atom3-029

Mise en scène épurée mais intéressante, protagoniste charismatique : voilà les deux choses que l’on retiendra tout d’abord au sujet de ce long-métrage. À l’heure où les mœurs semblent changer vis-à-vis de la sexualité, il fallait attendre Bruce LaBruce – régulièrement lynché pour sa carrière dans le cinéma gay horrifique « ironique mais sincère » – pour se pencher sur le thème des déviances... Lire la critique de Gerontophilia

4
Avatar Atom3-029
8
Atom3-029 ·

Critique de Gerontophilia par Zogarok

Bruce LaBruce est un artiste canadien connu pour sa représentation de l'homosexualité particulièrement trash, malgré une bonne dose de sentiments. Son dernier film était LA Zombie, avec la superstar du porno François Sagat (Homme au bain), dans la lignée de son 'culte' Otto or Up with Dead People avec des zombies gay. Parmi ses autres perles underground, LaBruce compte The Raspberry Reich, farce... Lire l'avis à propos de Gerontophilia

4
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·

Old is beautifull

Lake, 18 ans, sort avec une fille de son âge mais éprouve une fascination et une attirance pour les hommes âgés. Dans la maison de retraite où il travaille, il ne tarde pas à s’éprendre de M. Peabody, un pensionnaire de 81 ans… Faites le test autour de vous en relevant les sourires narquois, mines interdites ou commentaires graveleux que l’énoncé du synopsis et du titre de Gerontophilia... Lire la critique de Gerontophilia

5
Avatar cinematraque
8
cinematraque ·

Vieille canaille

Vous aimez les chairs flasques et les cheveux blancs ? Vous appréciez les peaux flétries et les fesses raplapla ? Vous êtes peu regardant sur le jeu des acteurs, la qualité des dialogues et le rythme intrinsèque d’un film ? Alors Gerontophilia est fait pour vous. Bruce LaBruce, qu’on avait connu plus radical et plus trash (No skin off my ass, The Raspberry reich, L.A. zombie avec François Sagat... Lire l'avis à propos de Gerontophilia

4
Avatar mymp
4
mymp ·

Sauve un vieux, baise-le

Le titre dit tout, c'est l'histoire d'un jeune qui aime les vieux. Le film ne va pas réellement plus loin que son titre. Réalisé par Bruce LaBruce, principalement connu pour faire du porno gay horrifique, genre LA zombie, que je n'ai pas pu regarder, j'ai coupé après dix minutes, lorsqu'un zombie s'est mis à sodomiser un mec, le film s'empêtre très vite dans une esthétique assez criarde, et... Lire l'avis à propos de Gerontophilia

3
Avatar Moizi
4
Moizi ·

Les anges maudits

Un sujet qui m'intéresse et au vu des critiques positives que j'ai pu lire, je portais quand même beaucoup d'espoir dans ce film. Ce qui m'a étonné, c'est le traitement très soft de la part d'un réalisateur habituellement si trash. En soi cela ne pose pas de problème, Bruce montre qu'il est sait raconter sans toujours en rajouter dans la provocation. Ce qui me pose problème, c'est plutôt le... Lire la critique de Gerontophilia

3
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Candeur et décadence...

On n'avait plus entendu parler de Bruce LaBruce, artiste queer éclectique tendance trashounet, depuis son chef d’œuvre “ L.A Zombie ” qui plaçait derechef François Sagat au rang de l’Actor’s studio X ! Plus sérieusement, le chemin parcouru entre ses précédentes œuvres et ce “ petit ” film bien sympa est louable. Car “ Gerontophilia ” dont LaBruce aurait pu tirer une œuvre glauque (il sait y... Lire la critique de Gerontophilia

4
Avatar Fritz Langueur
7
Fritz Langueur ·