Bienvenue dans la famille Baker

Avis sur Get Out

Avatar Lorry Didiot Abadi
Critique publiée par le

Perplexe, voici le mot qui définit le mieux mon état quand je suis sortie de la salle de cinéma. Cela fait quelque mois que l'on me répète inlassablement que cette œuvre se différencie grandement de ses congénères "Horreur" ou "Thriller", par son scénario innovant, ses acteurs bluffant, etc, etc... Et bien je me retrouve à regretter d'avoir tant glorifié un film avant de l'avoir vue car plus on en attend d'une œuvre, plus elle a de chance de nous décevoir. C'est le cas mais pas trop. D'où le mot perplexe...

Get Out est un film d'horreur américain écrit, coproduit et réalisé par Jordan Peele, sorti en 2017. Chris est un jeune homme noir, en couple avec Rose une blanche. Le jour où elle décide de le présenter à ses parents, Chris anticipe leurs réactions à cause de sa couleur de peau. Les parents se présentent être très gentils et accueillants, mais une série d'événements très inquiétants ne vont pas tarder à arriver.

Ayant cartonné chez nos amies Amerloque et Canadien, le petit phénomène Get Out n'eut pas tardé à être importé sur nos écrans. Produit par Blumhouse qui est une société spécialisée dans les films d'horreur à petit budget, il fut présenté au festival de film de Sundance et très vite d'excellente critique commencèrent à fleurir son nom. Il fut même nommé par certains sites, je cite :
- "D'acclamation universel" (Source Metacritic)
- "Drôle, effrayant, et réfléchi(...)d'horreur/de comédie brillante et efficace" (Source Rotten Tomatoes)
Donc comment ne pas être emballé et surexcité par ce déchainement positif dans le monde du cinéma. Hé bien après 1 heure et 43 minutes de film, la dure réalité m'a vite regagné l'esprit entaché par de belle promesse.
Alors oui, évidemment que tout n'est pas à jeter, bien au contraire. L'idée de faire un film d'horreur en s'intéressant aux relations Noirs-Blancs aux États-Unis était un coup à jouer. D'amener de l'absurde et de l'humour dans un film où l'ambiance doit être sombre et angoissante, est un geste scénaristique agréable. Que les acteurs (surtout Daniel Kaluuya) jouent à merveilles leurs rôles et qu'ils transmettent les émotions parfaitement. Les petites subtilités dans les dialogues, qui amène à la fois ricanement et trouble. Mais voilà, le problème est là, cela manque, oserais-je le dire... de finesse ! Le début de l'histoire est réellement attirant, mais je suis tellement surpris par la tournure déroutante que prend la forme du scénario que je me sens comme trahis par l'intelligence scénaristique qu'on m'avait tant promise. J'ai eu l'impression, à un moment, d'être arrivé dans la famille Baker dans le dernier Resident Evil mais avec l'histoire moins travaillé que dans celui-ci. C'est dommage ! Le sujet clef qui vient mettre un terme à l’énigme, est à mon sens trop simpliste et déjà mieux travaillé dans déjà une bonne centaine de film... Alors qu'est ce qui le différencie des autres films de son genre ? Le problèmes raciale ? Et bien non plus... la phrase d'un des personnages du film nous expliquant la situation vient balayer cette thèse là... Dans ce cas que reste-il ? Il y avait tant à faire pourtant... Il y avait tant d’autres possibilités à explorer dans cet univers-là.

Après je n'abuserais pas en disant que Get Out est un mauvais film, loin de là. J'ai passé un bon moment et c'était divertissant. Mais, voilà, ça s'arrête là. Je trouve que ça manque cruellement de subtilité, de profondeur, que j'en arrive à ne pas comprendre ces critiques à l'unisson parlant de Chef d’œuvre. Peut-être est-ce moi qui est passé à côté de quelque chose. Qui n'est pas rentré totalement en immersion avec ce que le réalisateur voulait me transmettre. Je ne sais pas, en tout cas je ne peux vous dire qu'une seule chose : faites-vous votre propre avis et allez le voir et peut être vous ressentirez ce que je n’ai pu ressentir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 308 fois
2 apprécient

Autres actions de Lorry Didiot Abadi Get Out