Demi Moore installe une alarme de maison

Avis sur Ghost

Avatar Black_Adam
Critique publiée par le

J’hallucine, je ne m’attendais pas à un film aussi nul. N’importe quel téléfilm d’amour sur M6 est mieux à coté de ça. Surtout ceux de Noel, des Citizen Kane à coté.

C'est ca la fameuse scène culte, un mec musclé avec une tête de cliché de soldat américain derrière une femme qui masturbe un pot en forme de grosse bite en s’en foutant plein les mains. Ca a éveillé le désir de quelqu'un? Pas la moindre tension érotique, pas un bout de fesses, de chair, pas des regards langoureux...

Pauvreté du désir quoi.

Et le pire c’est que cette misérable scène est tout ce que l’on verra sur ce couple avant la mort du personnage principal. Leur amour, leur complicité, leur quotidien, leur désir ne sera jamais montré à l’écran. Le spectateur n’aura comme seule scène à se mettre sous la dent, la scène cuculte de la poterie. Un mauvais pot pourri. Difficile de croire à ce couple là.
Pauvreté de l’amour.

Maintenant parlons des personnages :
Une noire avec des grosses boucles d oreilles hippies, c'est une shaman, forcément vu qu'elle est noire avec des grosses boucles d oreilles hippies.
Dans le métro, un mec moche, c'est un taré forcément vu qu’il est très moche.
Un portoricain tout sale, grossier et alcoolique c'est un agresseur forcement vu qu'il est portoricain, sale et alcoolique.
Un joli ami dragueur BG bien trop propre sur lui c’est un méchant qui se cache forcément il est bien trop propre sur lui.
......
Michel Leeb doit être scénariste du film.
Pauvreté des représentations.

Le héros meurt, jamais il est question de deuil, de regret, jamais il regarde sa femme avec tristesse, nostalgie, désir, amour.... Tout ça n'existe pas, seule une intrigue merdique prend toute la place d'un pitch de départ qui aurait pu être très beau.
Limite s’il était vivant mais invisible, ça serait la même chose. La mort est niée tous le film, il est jamais question de ça jusqu’à la dernière minute où il a accomplit son but et va au Paradis.

En tout cas on doit s’ennuyer au Paradis avec des mecs comme lui. Même pas en tant que fantôme il en profite pour voir un voisin, une voisine, quelqu’un de sa famille, voir des choses dont il n’aurait pas pu avoir accès vivant… non tout tourne uniquement autour de l’intrigue de cambriolage. L’intrigue (merdique) étouffe et anéantit toutes les possibilités d’un postulat très intéressant.
Pauvreté de l'histoire.

Notre héros entretiendra en tant que fantôme comme seul rapport avec sa femme vivante qu'un protecteur contre les agresseurs. Pas très épanouissant comme rapport pour le spectateur. Voir un homme protéger sa femme, on aurait très bien pût le voir vivant. Les scénaristes pouvaient faire 100 fois mieux avec un pitch comme ça. Ce n’est même pas un film d'amour ce truc, la fin c'est le cambriolage de maman j'ai raté l'avion version fantômes. En fait l'héros c'est une alarme de maison.
On suit Demi Moore qui a installé une alarme de maison.

Alors c’est un film romantique, marketé par des types en costards cravates dans des bureaux qui ciblent le film pour une population essentiellement féminine. Tous les gens de mauvais goûts peuvent aimer ce film mais dans une logique marketing, ces types là ont cherché à trouver des moyens pour plaire à la gent féminine. Et pour ce faire, il a fallu surfer sur la peur d’être une « femme seule » dans un environnement hostile sans son prince charmant. Le film c’est que ça, avec une scène d’amour nulle et quelques scènes nulles avec Woopy Goldberg, un nom comme ça, j’ai plus son blase et flemme de prendre 3 secondes pour le retrouver.
Quelques petits moments qui surfent sur la peur qu’auraient les femmes d’être seules sans un homme fort pour les protéger. C’est pas moi qui pensent ça mais les marketeux qui ont fait ce film.

1) Un beau gosse (et encore je trouve qu’il a le charisme d’une tranche de pain de mie) qui meurt en protégeant sa femme et qui la protège même après sa mort.
2) Une maison infiniment trop grande pour une seule personne. Vous avez vu la taille de la maison ? Limite il y a 4 WC dedans dont 2 plaqués or, au milieu de ce grand environnement, elle fait toute petite et sans défense la Demi Moore.
3) Pour bien nous montrer que le plus important dans une relation d’amour c’est qu’une femme soit protégée par un homme, on nous montre une ville où la criminalité est partout. Notre chéri se fait tuer un criminel et 3 jours après notre se fait cambrioler. BFMTV le film.
4) Dès que notre protecteur meurt, le vrai visage des gens apparaît, le mal se réveille, ce que l’on croit être nos proches sont des enfoirés.
5) Une fois en fantôme, son but sera de mettre sa femme en sécurité, une fois qu’il aura mis sa femme en sécurité, il aura accompli sa mission divine et pourra aller au Paradis.

Vu le succès du film, ça a marché, les marketeux ont réussi leur business mais l’amour, la mort, le deuil, le regret, le désir, la nostalgie, l’acceptation du manque sont 100 fois plus intéressant à traiter avec un pitch pareil qu’une simple histoire de cambriolage.

C'est de la merde sur tous les points.

En tout cas pour conclure sachez une chose, si les fantômes existent, ils nous observent dans les douches ou trainent toute l'année à la plage, ils ne jouent pas les alarmes de maison.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 460 fois
15 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Black_Adam Ghost