Deux fois plus débile que Sharknado, quatre fois plus moche que Nabilla

Avis sur Ghost Shark

Avatar FloBerne
Critique publiée par le

L'énigme philosophique du jour : moche et repoussant, encore plus mauvais qu'un bon film de requin, qui suis-je? C'est simple. Tu ne trouves pas. Réfléchis trente secondes, et penses au film dont on va parler. Non, la réponse n'est pas "Ghost Shark". Mais tu t'en approches, c'est sûr. En fait, c'est un mauvais film de requin. Oui, je sais, tu t'attendais surement à une meilleure chute, mais je n'avais que celle là, et puis faut pas oublier que c'est la première fois que je tente ce genre d'intro.

Mais quand tu vois tous ces "Sharknado", et autres "sharkdébileries", que je considère comme relativement bons, qu'est-ce qui peut bien faire que ce "Ghost Shark" ne m'a pas plût? Ou plus largement, qu'est-ce qui fait qu'il est authentiquement mauvais? Une seule et unique chose : l'humour. Quand tu dis "nanar de requin", honnêtement, tu penses à "comique", non? Et tu as raison ( si c'est le cas! ) parce que franchement, c'est ce que, personnellement, j'en attends.

Et là, on en revient à la question posée au début ( et oui, sur la bouteille, c'est une tête... ) : pourquoi est-il plus mauvais qu'un autre, qu'un "2 headed shark", par exemple, ou qu'un "Sharknado", pour le reprendre? Il n'est jamais drôle, se prend toujours ( mais alors quand je dis toujours c'est toujours de chez toujours ! ) au sérieux, et ne présente pas une scène ou une réplique amusantes. Alors oui, il y a bien une ou deux scènes franchement comiques ( genre celle du commissariat, mythiquement stupide ), mais globalement, il se prend tellement au sérieux qu'il tombe complètement dans le ridicule.

Je veux dire, quand t'as une séquence d'une idiotie sans nom, la solution salvatrice serait d'y insérer une à deux punchlines, et des acteurs qui jouent comme des pieds pour bien faire rire, mais en le faisant exprès. Là, le blem, c'est qu'il n'y a que la première condition, et que c'est étrangement fait de manière involontaire. Les mecs jouent comme des pieds, et n'arrivent pas à la cheville de vrais acteurs hollywoodiens. Oui, je sais, la mise en scène de cette critique est top. En revanche, celle du film...

Elle est catastrophique, et non, je n'exagère pas. Le mec parvient à te rendre toutes les attaques de requin d'une mollesse et d'un ridicule rarement atteints! C'est simple, il est encore plus mauvais que l'inconnu qui s'était occupé de "Super Shark"! Oui! Et puis "Super Shark", contrairement à ce fantôme ( métaphore d'un sous-genre en perdition? ), il était terriblement drôle, et faisait passer le temps comme aucun autre!

Lui, j'ai dû prendre ma portable, me taper quelques parties de "Temple Run" ( la seconde version, sinon, c'est pas drôle ), lire un peu les critiques de tous ces gars que je suis de très près ( et que je souhaiterai, au passage féliciter pour tout leur travail, des chroniqueurs tels que Yannick Cinéphile, et quelques autres ), lire les commentaires sur mon blog et sourire à chaque fois que j'en terminais un ( dédicace à Alex, Mina et 007 bond, allez voir leur boulot, c'est d'enfer! ), aller me chercher à manger, puis à boire, puis y retourner, revenir, et m'ennuyer comme jamais.

Et pourtant, ce n'est pas l'idée de base qui nous laissera sur notre faim! Un pari si fou, c'était tellement fou que les scénaristes n'étaient pas assez fou pour parvenir à nous sortir un résultat si fou qu'ils nous auraient rendu complètement fou de leur film de... taré. Moche, ce que je viens d'écrire, très moche... En fait, y'a pas grand chose de positif à retenir. Pas de fun, très peu de barres de rire, pas vraiment d'intérêt, un gâchis sans nom pour un scénar de base qui promettait bien plus que ceux de la moyenne des films du genre. C'était aussi dingue que "Sharknado"! Sauf que "Sharknado" est un bon film.

Non mais attendez, un requin fantôme qui peut apparaître où il veut tant qu'il y a de l'eau ( genre un verre ou une flaque d'eau ), pour le style, y'a pas à dire, on est dans le novateur! C'est à la fois génial et complètement ridicule, et au final, les mecs ont viré le génial pour ne garder que le ridicule. Ouf, c'était fin ça non? Apogée du mauvais ( pas ma critique, non, le film ! ), faudrait franchement penser à arrêter de couper toutes vos daubes par des écrans noirs quand l'action commence à se gâter.

Là, c'est arrivé quatre fois, et honnêtement, j'avais envie d'arrêter le massacre. Non, le requin ne fait pas un massacre, c'est le film qui en est un. Le truc dure moins d'une heure vingt-cinq, et vous trouvez constamment le moyen de le couper afin d'y rajouter quelques secondes? Chapeau, c'est nullissime! Et puis bien sûr, qui dit daube dit également pompage à cent quatre-vingt degrés sur la route du cinéma, mais également et surtout, affiche mensongère.

Par quoi commencer? L'affiche te promets un requin de genre six mètres de long, trois de large, fantôme et véner. Et au final, je suppose que t'as compris que c'est faux? En même temps, je viens de le dire. Au début, quand tu le vois apparaître ce petit blanc ( oui, lui n'est pas grand ), tu n'y crois pas, t'espères de toutes tes forces que le fantôme vienne le bouffer. Mais non, c'est lui! Un mètre de large, deux de long, tu visualises le pétard mouillé? Maintenant, l'honteux pompage.

Y'a qu'une scène qui me permettrait de vous résumer le truc : celle de la baignoire. Et quand je dit "baignoire" pour un film d'horreur ( encore que là, l'horreur ne soit que le résultat final ), et je pense que c'est la même pour toi, perso, je ne peux m'empêcher de songer aux "Griffes de la nuit". Freddy quoi! Là, c'est complètement pompé, et surtout, même pas la peine de le préciser, c'est complètement raté.

Et puis les effets-spéciaux sont d'un ridicule! Sérieux, pire que "Super Shark". Ca, fallait l'faire! Mais j'ai trouvé pourquoi ce requin si moche est translucide. C'était pas très compliqué en fait. C'est un requin qui a mangé un lampadaire ( ou qui a copulé avec, comme tu le préfères! ). Et puis quel mauvais goût! Comme de voir de pauvres enfants se faire bouffer par un requin à peine visible ( particulièrement ceux qui sont obèses, peut-être par tentative d'humour ).

Sauf que là, ça m'en fait venir à une question fondamentale et philosophique : "en partant du principe qu'un fantôme est immatériel, comment peut-il parvenir à manger des humains matériels?". Quoi, je vais trop loin? Ah... C'est vrai que si les scénaristes ne l'ont eux même pas compris, je ne peux pas le trouver, je ne suis pas Dieu. Quoi que...

http://avion.blogs.allocine.fr/2014/11/la-daube-du-jour-ghost-shark-encore-plus-idiot-que-sharknado.html

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 480 fois
1 apprécie

FloBerne a ajouté ce film à 2 listes Ghost Shark

Autres actions de FloBerne Ghost Shark