Une Cyber bonne adaptation !!!

Avis sur Ghost in the Shell

Avatar L_Otaku_Sensei
Critique publiée par le

Ghost In the Shell (2017), qu'est ce que je l'ai attendu mais qu'est ce que je l'ai attendu ce film !!!
Vraiment, ce film faisait parti de mon top 5 de mes plus grosses attentes ciné de l'année (avec SW8, Transformers 5, Pirates des Caraïbes 5 et Coco). Annoncé depuis 2014, je dois dire que j'ai très vite été hypé quand j'ai appris l'existence de ce remake du film d'animation SF Japonais culte avec Scarlett Johansson, la "Black Widow" des Avengers ^^.
Entre temps, j'ai bien sur pris le plus grand soin de visionner l'oeuvre animée de Mamoru Oshii de 1995 au préalable, et les bande annonce m'avaient progressivement ultra hypé jusqu'à me faire croire à un futur chef d'oeuvre de la Science Fiction..
22 ans après le dessin animé original, le manga Seinen cyberpunk-policier culte de Masamune Shirow se voit être de nouveau porté sur grand écran.
Une actualisation que l'on doit au réalisateur Britannique Rupert Sanders. 5 ans après le remake de Blanche Neige à la sauce Dark Fantasy avec Bella de Twilight,Thor et Furiosa de Fury Road (XD), le gars revient en trombe en s'attaquant à un morceau de choix !
Ghost In The Shell, un classique du cinéma de science fiction mondialement reconnu, nous emmène à Tokyo. Dans le Japon futuriste des années 2030, pour combattre la Cybercriminalité, le gouvernement en coopération avec la société High Tech "Hanka Robotic", développe un projet visant à créer des cyborgs. De ces expérimentations est née le Major Mira Killian, une humanoïde cybernétique luttant contre les plus dangereux Hackers. Lorsqu'un nouvel ennemi répondant au nom de Kuze apparaît et révèle au Major que le gouvernement et Hanka Robotic lui cache la vérité, la cyborg décide d'enquêter en solo dans le but de découvrir ce qui se trame derrière ces projets top secrets..
Mais quels sont les véritables desseins de la société Hanka et du gouvernement ? Que cachent-ils ? Qui est réellement le Major ? Humain ou arme de haute technologie sans libre arbitre ?
Voilà pour le pitch global sans spoiler.
Qu'en est-il ?? Ghost In The Shell (2017), Un Kiffe !
J'avais des attentes parmi les plus élevées...et je n'ai pas été déçu le moins du monde. Pile poil dans la veine de ce que j'attendais: Un film de Science Fiction tout bonnement excellent et une Cyber bonne (XD) adaptation! C'est LE Blockbuster du moment à aller voir.
Décidément, force est de constater que l'effet adaptation/reboot porte ses fruits en ce moment; nan sérieux, après La Belle et la Bête en film de chez Disney actuellement en salle, voilà une autre adaptation de très bonne facture.
L'histoire original a été très soigneusement respectée par un réalisateur qui, on le sent, avait vraiment envie de rendre hommage à l'oeuvre première.
Le récit de GITS (2017) à su garder toute la profondeur philosophique de la réflexivité scientifique d'origine intact, sans trace de rouille dans les circuits. Un Cyborg, mi humain mi robot, a t-il une âme ? des sentiments ? A-t-il besoin d'un vécu ?
Doit il être considéré d'avantage comme l'un ou comme l'autre ? Cette hybridité entre la machine et 'homme constitue t-elle une menace pour l'humanité ? Ou plus globalement encore: un cyborg à -t-il sa place aux côtés des humains ?
Des questionnements "Asimoviens" sans aucun manichéisme, qui ont même de mon point de vue gagnés encore plus d'épaisseur et une épaisseur émotionnelle plus grande.
Les principaux défauts que je reprochais au film d'animation ont été corrigés, du moins je les ai trouvé nettement améliorés.
Premièrement, le premier et principal défaut du film de Mamoru Oshii était sa durée....1h23 ^^....bien trop court pour expliquer les enjeux politico-scientifiques d'un univers aussi riche et complexe.
Conséquence, le personnage du Major restait trop énigmatique pour que le processus d'identification marche et qu'on soit connecté à 100% avec.
Avec une durée d'1h47, Sanders à su éclaircir les zones d'ombres et rendre le discours sur la thématique de la Machine et l'Homme plus abordables. Le découpage est meilleur, une narration meilleure qui permet de mieux représenter les tourments de cette héroïne robotique tragique au coeur du "logiciel" initiatique.
L'interprétation de Scarlett Johnasson est plus qu'à la hauteur, l'actrice, toujours aussi badasse, a parfaitement réussie sa mission de décrypter la protagoniste du manga de Shirow pour en saisir les données et se les approprier dans un jeu d'acteur bien grandiose.
Les autres acteurs, Pilou Asbaek et Juliette Binoche (pour une petite touche made in France) sont convaincants, et le fait d'avoir laissé Takeshi Kitano s'exprimer en Japonais dans le film est un bon choix car permet l'évitement d'une américanisation trop prononcée de l'oeuvre.
Coincidence assez rigolote, le film dans son esthétique et son ambiance semble piocher à droite à gauche dans des films de SF...eux mêmes inspirés par l'oeuvre original de la fin des années 80.
Une ville High tech futuriste bourrée d'hologrammes hauts en couleurs, des grattes ciel, des néons à la Blade Runner ou les Nouveaux Héros de Disney, et des scènes d'actions explosifs et intenses façon Matrix ou les films de Neil Blomkamp dans ce qu'il fait de mieux !
Après la déception amère que fut Assassin's Creed de Justin Kurzel en début d'année, Ghost In The Shell remonte largement le niveau côté blockbuster ! Une adaptation maîtrisée de bout en bout dans les moindres paramètres, sans virus ni bugs dans le système qui ravira les fans du film d'animation de Mamoru Oshii et plaira également aux néophytes, à aller voir d'urgence !
" Je suis le Major et j'approuve l'excellent travail de Mr Rupert Sanders".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 618 fois
21 apprécient · 4 n'apprécient pas

L_Otaku_Sensei a ajouté ce film à 8 listes Ghost in the Shell

Autres actions de L_Otaku_Sensei Ghost in the Shell