Avis sur

Ginger Snaps - Aux origines du mal par Jean-LucL

Avatar Jean-LucL
Critique publiée par le

La "préquelle" de trop.
Autant le premier opus était réussi avec des personnages bien croqués (ah ah ah ! hum ...) et en jouant de façon maligne avec le style du film d'horreur d'adolescents, autant la suite était à la hauteur dans un style différent avec une tonalité plus sombre, autant là, on tape un peu à côté.
Le deuxième Ginger Snaps était une suite cohérente et légitime au premier ; là, on tombe dans l'exploitation d'une franchise.
Le prétexte de la malédiction est un peu tiré par les cheveux, d'autant que dans le premier épisode, le fait que Ginger soit mordue apparait plutôt fortuit : ce n'est pas raccord. J'ai eu l'impression que c'était un prétexte plutôt bancal pour une suite., en se rapprochant, à grands coups de rames, du mythe du wendigo.
Pour autant, les deux frangines sont toujours aussi attachantes, on passe un bon moment en leur compagnie. On n'échappe à cette manie agaçante de la mise en scène hachée (par moments seulement, heureusement, et on perd en partie de la charme des effets spéciaux old school. On n'échappe pas non plus à la voix off, un peu ridicule. Les transformations physiques de Ginger ne ressemblent ni à celles des deux premiers épisodes, ni à celles du petit Jeffrey. D'ailleurs, au fait, vous allez dire que je chipote, mais pourquoi faut-il que les deux héroïnes aient le même prénom que celle du premier épisode, alors qu'il s'agit en principe de peux personnes différentes ?Est-ce que les blondes prénommées Georgette sont immunisées contre la lycanthropie ? Au passage,un tell prénom de Ginger me semble anachronique au dix-neuvième siècle ...
Bref, fort regardable mais sensiblement en-dessous des deux premiers. On sent trop le gros prétexte pour prolonger un franchise ...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 414 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Jean-LucL Ginger Snaps - Aux origines du mal