Affiche Glass

Critiques de Glass

Film de (2019)

Une bête fragile

Alors en plein renaissance artistique, M. Night Shyamalan avait surpris son monde en 2017 lorsque sort Split et nous laisse la surprise de découvrir lors d'une scène en début du générique de fin qu'il s'attaque à la continuité d'Unbreakable, encore aujourd'hui son meilleur film. On aurait pu se demander l'utilité d'un tel raccord, surtout que Split fonctionnait très bien sans cette volonté de... Lire la critique de Glass

55 6
Avatar Flaw 70
6
Flaw 70 ·

The house that M. Night lost

Il y a clairement deux manières de regarder "Glass", et le plaisir qu'on en tirera variera du tout au tout. La première est en passionné de culture de super-héros et de blockbusters parfaitement exécutés : dans ce cas, passée une première demi-heure impeccable qui fait l'unanimité, on s'ennuiera vite devant des dialogues interminables, des facilités scénaristiques un peu indignes du... Lire l'avis à propos de Glass

64 13
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Origines éternelles

Juste au moment où nous désespérions des films de super-héros et de leurs interminables franchises – ce qui ne s’est pas arrangé depuis – M. Night Shyamalan réactivait à la fin de Split (2017) l’idée de donner suite à son film de super-héros, l’emblématique Incassable (2000). C’est donc... Lire la critique de Glass

31 2
Avatar PjeraZana
9
PjeraZana ·

Un Night bien plus lumineux

A surprise to be sure, but a welcome one. Cette réplique devenue un meme sur Internet et notamment sur Reddit de l’Empereur Palpatine lors de l’épisode I de Star Wars colle à merveille avec l’univers étendu d’Incassable/Split/Glass. Qui attendait cette trilogie, ou mieux : qui la... Lire la critique de Glass

65 6
Avatar MatthieuS
8
MatthieuS ·

On a tous persisté

On avait décidé de passer notre chemin, après l’expérience collective assez désastreuse du volet précédent. Mais un des cinéphiles en moi, l’optimiste a tout de même entraîné les autres ; comme d’habitude. Et il s’est bien fait engueuler, comme d’habitude. Le flemmard : « C’est bien ce que je... Lire la critique de Glass

94 6
Avatar Sergent_Pepper
4
Sergent_Pepper ·

Glass, l'homme incassable et la bête (entre autres...) sont dans un asile.

L'intrigue de Glass se situe dans la foulée de Split. David Dunn - l’homme incassable - poursuit sa traque de La Bête, l'un des surnoms donné à Kevin Crumb depuis qu’on le sait capable d’endosser 23 personnalités différentes. Il l'affronte dans un entrepôt. Tous les 2 se retrouvent enfermés dans un asile en présence de Elijah Price, le criminel aux os de verre qui s'est attribué le... Lire l'avis à propos de Glass

36 10
Avatar dagrey
5
dagrey ·

Un trèfle qui ne sent pas la rose

Vous souvenez-vous de cette antique publicité pour le papier toilette Le Trèfle ? Glass, le dernier opus de l'ami Manoj Night Shyamalan, procure un peu la même impression, sauf qu'en 2019, le trèfle, hé bien, il est loin de sentir la rose. Alors même que le film, dans sa première heure,... Lire l'avis à propos de Glass

102 66
Avatar Behind_the_Mask
4
Behind_the_Mask ·

L'héros est une drogue comic

J'aurais pu commencer ce papier par d'innombrables jeux de mots à base de "Glass", mais bon prince, je vais passer cette étape, n'y voyez pas une perte de dérision de ma part, n'y voyez pas un rabaissement de ceux qui le font, n'y voyez rien de suspect, c'est juste qu'en fait, bah j'en ai aucun en stock... Cette situation dont je n'ai pas le contrôle me glass le sang...... Lire la critique de Glass

18 2
Avatar мс³
8
мс³ ·

We Can Be Heroes... Just For One Day

Fan du premier film, Incassable, pour moi et pour la majorité, et dans toutes les listes, c'est un des meilleurs films de super-héros de l'histoire. Une mise en scène virtuose (pour moi Shyamalan est un génie, non seulement pour ces scénarios de malade et ces fameux twists (Sixième Sens, Signes...), mais aussi par son incroyable mise en scène, digne d'être étudié, tout ce qu'il est fait, est... Lire la critique de Glass

12
Avatar JaviFou08
7
JaviFou08 ·

Rising Night

Je viens de relire ma critique sur Split et je me rappelle que c'était un beau bordel. Je vais essayer de faire + simple (enfin, pas autant que celle d'Incassable non plus ^^). A la fin de ma critique sur Split, je me posais la question... Lire la critique de Glass

11
Avatar gruute
8
gruute ·