Le film cassé

Avis sur Glass

Avatar S3tsu
Critique publiée par le

En reliant l'univers de Split à celui d'Incassable, on se savait pas trop où M. Night Shyamalan allait aller. La solution de facilité aurait été de lancer David Dunn à la poursuite de Crumb mais Shyamalan balaye cette piste dans les premières minutes pour mettre en place un huis clos pyschologique aussi déroutant qu'innatendu.

Cette surprise, le film l'entretien grâce à une mise en scène exceptionnelle. Les images sont sublimes et Shyamalan se refuse à toute incursion dans le spectaculaire malgré sa thématique. C'est plutôt dans son écriture que Glass déçoit. Si l'on perçoit les intentions du réalisateur, Glass est trop souvent verbeux et explicatif. Là ou Incassable parvenait à donner vie à deux super héros du quotidien par des non dits, Glass nous martèle son message à chaque ligne de son scénario.

D'un côté, les images se refusent à nous montrer de manière frontale "les pouvoirs" de nos super héros, alors que de l'autre, l'écriture n'a cesse de nous rappeler que nous sommes dans un véritable film de super héros avec tous les attributs et l'univers qui en découle. Ce décalage, n'est pas étranger à l'impression mitigée ressentie à la fin de la projection.

Malgré tout, et même si il n'est pas le successeur d'Incassable que l'on aurait pu attendre, Glass clôture correctement la trilogie sans que l'on s'ennuie une seule seconde pendant les 2h10 du long métrage ! Si vous avez aimé les deux autres, il serait dommage dommage de se priver de ce final !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 183 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de S3tsu Glass