L'Estaque est bien loin

Avis sur Gloria Mundi

Avatar ThomasParis
Critique publiée par le

Nous ne sommes plus dans le Marseille de l'Estaque, tantôt dans une ville du futur avec de haut immeuble, qui domine la ville tel Notre Dame de la garde en son époque, et tantôt dans les quartiers à la hauteur bien plus basse à la périphérie de ces nouveaux quartiers.
Parfois il est évoqué le port de Marseille, mais "il ne faut pas y aller", s'y trouve des camps de personnes migrantes "on pourrait y attraper la mort".
Les sourires colorés et joyeux des acteurs ont quitter le scénario à la vitesse de l'urbanisation de la ville. Et l'engagement sociale et politique est délaissé pour subvenir aux besoins de sa famille. Quand on est dans le besoin, on courbe, on rapièce, on resserre.

Un espoir semble émerger dans la manière même de R.G de faire des films. Dans une nouvelle génération d'acteur·rice qui s'installe avec l'ancienne (Ascaride, Daroussin, Meylan). Mais encore, les quatre jeunes acteur·rice·s semblent hagard, perdu·e·s dans un monde âpre et sans solidarité ou ne compte que la débrouille individuelle, ou l'éthique et la morale sont absent. Ce film nous le rappelle, voila ce que ça donne quand on nous dit chacun pour soi.

Décidément le soleil revigorant de Marseille est bien loin..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 53 fois
Aucun vote pour le moment

ThomasParis a ajouté ce film à 1 liste Gloria Mundi

Autres actions de ThomasParis Gloria Mundi